#Sponsorisé 90% des créateurs de start-up admettent choisir les chiffres de leur business plan totalement au hasard

29 Publié le 30/11/2016 par La Rédaction
Rawpixel
Rawpixel

On le supposait depuis longtemps mais c’est désormais confirmé. Une enquête publiée par le magazine “Challenges” ce jour prouve que près de 90% des créateurs de start-up et d’entreprises de la « french tech » choisissent les chiffres de leur business plan totalement au hasard et que ceux-ci n’ont aucune signification réelle.

 

C’est Rémi Chapon qui le premier a eu le courage de parler. « La plupart de mes business plans étaient entièrement remplis de chiffres et de nombres que j’avais trouvés en jouant aux dés » reconnaît-il. « Mais ça nous a permis de lever 5 millions d’euros pour créer des poubelles écolo-connectées avec 8 prises USB, une ADMI et un panneau solaire».

Autre cas : celui de la société de Marie Perfond. « Comme pour le loto, j’ai mis les dates de naissance de mes parents et de mes deux enfants et j’ai pu récolter 2 millions pour financer mon système de caleçons connectés en triphasé avec appli de géolocalisation intégrée et un chatbot de série » se félicite-t-elle par fax depuis les Bermudes.

Des témoignages qui viennent jeter un voile sur la vitalité de la « f’rench tech ». « Pas du tout, Je ne vois pas ce dont vous voulez parler » affirme Juliette Lessieur, créatrice d’une entreprise de livraison par coursier de petites cuillères écoresponsables sans gluten et connectées, tout en commandant discrètement un exemplaire de « Comment j’ai planté ma start-up« .

Sponsorisé par
Comment j'ai planté ma start-up

En savoir plus
Publicité

29 avis éclairés

17

DuckySmokeTon 01/12/2016

On nous dit toujours pas si Chapon a fini plumé.

9

aviles thomas 01/12/2016

J’aurais besoin d’aide pour faire le business plan de ma startup de litière de chat productrice de biogaz qui s’appuie sur une blockchain d’échange décentralisée. Pourriez vos me donner 9 chiffres de 0 à 10 ?

17

jb 01/12/2016

Message à Karl : et les stocks périmés? la clientèle, la corruption des fournisseurs vous les mettez ou ?

25

zepata 30/11/2016

C’est la révolution! Du moins c’est ce qu’on nous annonce. Non, pas celle des gens, celles des objets.
Déjà que mon téléphone fait des politesses à ma voiture alors qu’il n’a pas tant d’égards pour moi, son papa. (snif) Et demain, le frigo qui décidera « quoi qu’est-ce qu’on mange ce soir », le compteur électrique qui tiendra de longue logorrhée sur mes habitudes de vie avec son papa à lui, GDF-SUEZ.
C’est d’une nouvelle ruée vers l’or dont on nous parle et donc premier arrivé sur le fillon*, premier servi. -Il parait qu’au far-west, ce sont les vendeurs de pelles qui ont le plus fait fortune.-
Tous ces petits objets connectés en permanences au réseau… Noon, pas le réseau électrique, internet. Moralité, demain, ne vendez plus des pelles, vendez plutôt des piles, leur nombre risque d’exploser!

    15

    DuckySmokeTon 01/12/2016

    Chez les piles y’a pas que le nombre qui risque d’exploser. Merci Samsung !

22

Karl Lactaire 30/11/2016

Pfff ! Quand j’ai monté mon business plan pour ma première start-up, il ne devait rien au hasard. Jugez sur pièce :
Charges annuelles :
– dotation aux amortissements pour achats de 40 machines à coudre : 10 K€
– Masse salariale : 5 K€
– Location d’un sous-sol : 5 K€
– Achats : 50 K€
– Rémunération du dirigeant : 400 K€
– Frais commerciaux et dessous de table : 200 K€
– Impots et taxes : 0 K€
– Provisions pour contentieux au Prud’homme : 0 K€
– Dons aux oeuvres de la Police : 50 K€
Produits :
– Ventes : 720 K€
– Prêt de main d’oeuvre : 200 K€
Résultat net avant impôt : 200 K€
Distribution de dividende à l’actionnaire dirigeant unique : 200 K€
Réinvestissement : 0 K€
Progression annuelle du chiffre d’affaire : + 50 %
Progression annuelle du résultat net : + 80 %
Ben mes objectis ont été largement dépassés, au final. C’est ça l’esprit d’entreprise !

    21

    30/11/2016

    « Corsica Solution » utilise Singer ?

      21

      Karl Lactaire 30/11/2016

      Je ne vois pas ce que Taubira vient faire dans cette histoire.

    17

    Vladimir Illitch Oulianov 30/11/2016

    Heu… J’ai le dossier en main, vous avez omis « prestations diverses – Corsica Solutions » 40.000 e-coins au compte fournisseur, rubrique consommables. Bon c’est un choix, on paye ses salariés ou Corsica Solutions mais le coût est le même (au début).

    16

    DuckySmokeTon 01/12/2016

    Mes hommages à la famille Chang.

15

Jb 30/11/2016

Mais c est pas de l intox ça ! C est vrai ! 90 % des startups du web sont construits sur des idées à la con (tiens ça me fait penser, ça existe les vibro connectes?) et un business plan bidon ! Alors ils peuvent y mettre tous les chiffres qu ils veulent, tant qu y aura des bizness Angels couillpns pour y mettre leur pognon …
A l époque du web 1.0 (Avec modem 56k), il existait même un site qui répertoriait les très nombreux foirages du web : vakooler ça s appelait’.
Dommage ça existe plus … Ça a fini par couler aussi.

18

King Julian 30/11/2016

En même temps si ils ont mis une prise « ADMI »sur leurs poubelles, c’est normal que leur start-up se casse la gueule !

17

DuckySmokeTon 30/11/2016

Meeerde ! La poubelle écolo-connectée … c’est là que j’ai dû glisser mon bulletin dimanche dernier.
Voilà le résultat.

15

René la Taupe 30/11/2016

Je ne sais pas si l’article des journalistes du Gorafi dit vrai,
Mais par contre ce dont je suis sur c’est que les impôts que payeront ces créateurs d’entreprises dépendent effectivement du pifomètre.

    17

    jean bec 30/11/2016

    “l’article des journalistes du Gorafi” Il semble que t’es né dans un paquet de Bonux! : au Gorafi ya pas de “journalistes” et y en aura jamais. l n’ya a que des stagiaires qui pissent les artiles. Même j. F. Buissière n’existe pas : c’est un ectoplasme de Flamby.
    au pifomètre, je te mets un zéro pour ton “avis éclairé” (pierrot est parti avec la Bougie.)

20

Vilaine 30/11/2016

Un mauvais article sponsorisé par un livre que personne ne va acheter, chercher l’erreur…

9

YaYa 30/11/2016

Les règles du sloubi s’appliquent très bien à la bonne conception d’un BP efficace 🙂

14

B.Molle 30/11/2016

90% des créateurs de start-up admettent choisir les chiffres de leur business plan totalement au hasard.

J’enlèverais juste le mot totalement.

R. De la banque

17

B.Suret 30/11/2016

Quand la réalité rejoint la fric tion.

19

JPH 30/11/2016

Ben oui.
L’économie n’est pas une science exacte.
Enfin, ni plus ni moins que l’astrologie.
————–
Prem’s

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *