Selon un sondage, un Français sur deux détesterait l’autre Français sur deux

67 Publié le 02/02/2017 par La Rédaction
NicolasMcComber

C’est un nouveau sondage qui en dit long sur l’état de délabrement du lien social en France. Selon une étude TNS Sofres conduite auprès d’un échantillon représentatif de 845 personnes, un Français sur deux détesterait l’autre Français sur deux..

 

Cette étude édifiante entre dans le détail des motifs de détestation. À la question, « pourquoi détestez-vous cet autre français que vous ne connaissez pas ? », les sondés ont ainsi répondu à 45% « il a l’air con et intolérant », à 33 % « je suis sûr que c’est lui qui a rayé mon Audi avec ses clés », et à 20% « il me déteste sans doute, alors je préfère le détester en premier ».

Pour expliquer ce phénomène, les analystes dressent plusieurs hypothèses. « La première hypothèse, c’est évidemment que les Français se méfient de ceux qu’ils ne connaissent pas. L’autre hypothèse, c’est que les Français sont des cons. Les deux hypothèses sont d’ailleurs tout à fait compatibles » explique ainsi un analyste de TNS Sofres.

Des raisons d’espérer

Il existe toutefois un motif de satisfaction puisqu’une certaine concorde semble se dessiner lorsque les personnes interrogées évoquent ce qu’ils détestent le plus, comme la pollution, les impôts, la gastro-entérite ou Nicolas Bedos. « Ce n’est sans doute pas suffisant pour élaborer un modèle de vivre ensemble durable, mais c’est tout de même rassurant » analyse Dominique Santier, maître de conférence à l’IEP Paris.

Publicité
Publicité