Connect with us

Société

Sondage : Les Français considèrent que les remarques racistes sont acceptables à partir de 75 ans

Un sondage publié ce mercredi a révélé qu’une immense majorité des Français (96%) considèrent que les remarques racistes sont acceptables lorsque l’individu est âgé d’au moins 75 ans.

Published

on

« Avant cet âge-là, c’est beaucoup plus délicat. Les Français considèrent que la personne ne jouit pas d’un âge assez avancé pour justifier ses opinions controversées et généralement jugées comme venant d’une autre époque », explique Stéphane Truchi, président du directoire de l’Institut français d’opinion publique. « En revanche, une personne de 75 ans est née en 1946, ce qui fait qu’on peut supposer qu’elle a grandi dans un monde tellement différent que cela provoque un impact difficilement contrôlable sur le cerveau, ce qui explique leurs injures raciales à des moments inattendus du repas de Noël », poursuit-il. « Un adulte éduqué dans les années 70 pouvait très bien garder un statut respectable dans la société en faisant des remarques sur les noirs et les arabes, voire sur les ‘mahométans’. Les Français se rendent bien compte qu’ils ne peuvent pas simplement cesser d’aimer leurs grand-parents juste parce qu’ils ont des hypothèses raciales qui mettent tout le monde mal à l’aise. »

« En tant que quelqu’un qui va sur ses 75 ans la semaine prochaine, je suis vraiment content d’apprendre ça et j’ai hâte de sortir mon vocabulaire controversé aux fêtes de fin d’année », explique Frédéric, un retraité qui jusqu’ici devait marcher sur la pointe des pieds pour n’offusquer personne.

Le sondage a également révélé certaines exceptions. Par exemple, l’âge du racisme acceptable peut être baissé à 60 ans s’il s’agit d’un individu sénile et le critère de l’âge peut même complètement disparaître « si c’est quelqu’un de vraiment chouette à part ça. »

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Les plus consultés