Notre entretien exclusif avec Bachar el-Assad

39 Publié le 17/02/2017 par La Rédaction
By Roosewelt Pinheiro/ABr - Agência Brasil, CC BY 3.0 br, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10791312
By Roosewelt Pinheiro/ABr - Agência Brasil, CC BY 3.0 br, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10791312

Comme tous les grands médias occidentaux français, nous avons pu rencontrer le président syrien, nous vous proposons de retrouver l’intégralité de cet échange exclusif et sans concessions.

 

Le Gorafi : Monsieur le Président, merci de nous recevoir.
Bachar el-Assad: Tout l’honneur est pour moi.

Le Gorafi: Comment va la Syrie aujourd’hui?
Bachar el-Assad: Tout va bien.

 

Le Gorafi: Merci monsieur le président, ce fut un plaisir.
Bachar el-Assad : Ecoutez, c’est toujours un plaisir de répondre aux questions de la presse française.

Mots clés : ,
Publicité

39 avis éclairés

5

Pascal 20/02/2017

Avec son IPhone:
– Bonjour Siri.
– Bonjour Bachar.
– Comment se porte Syrie aujourd’hui ?
– Très bien merci. Pensez à me recharger un peu.
– J’y penserai.

    8

    Borniol 20/02/2017

    Parce qu’il réussi extrêmement bien la Tarte Tatin, c’est connu, sinon pourquoi voulez vous ?

8

piano 19/02/2017

une chose est certaine, El Assad aura le dernier mort et il lui accordera une ultime concession … à perpétuité

8

JMARC 19/02/2017

Petite inquietude quand meme, le reporter du Gorafi n’est toujours pas rentré depuis cette interview…………………….Prisonnier Politique ?

D’aprés une source sure, qui bosse dans les sérvices secrets Népalais, le gouvernement Syrien aurait moyennement aprécié le comportement quelque peu « Orthodoxe » du citoyen français durant son séjour.
Celui-ci préocupé de savoir ou il pouvait trouver des stupéfiants et ou se trouvait le quartier « Hot » du coin……………

7

Chabian 18/02/2017

Je vais souvent acheter mes bonbons chez le syrien du coin, au Bazar à l’achat. Mais il est tellement bavard sur la situation de son pays ! Une seule question suffit pour avoir un interview…

7

Chabian 18/02/2017

Je suis heureux de voir que mon journal le plus cher (enfin…) est reconnu parmi les « grands médias occidentaux français ». Il n’y a pas que Ouest-France !

    5

    piano 19/02/2017

    c’est vrai, note au vol que les rapports de monsieur El Assad avec la presse semblent plus chaleureux que ceux qu’entretiennent messieurs Trump ou Fillon avec les journalistes

    6

    piano 19/02/2017

    les connecter à Facebook ?
    Mais c’est cruel, inhumain … comment peut-on faire souffrir les hommes à ce point

8

jean bec 18/02/2017

Je ne vous crois pas:
Ce n’est pas une interview de Bachar El Assad.
Mais bien une interview de Donald Trump, pour ne pas dire de Vladimir Poutine.
La preuve : Nadie Morano l’a comprise.

7

Phil29 18/02/2017

Faites gaffe, Nadine Morano est capable de reprendre cet interview génial et de le diffuser sur son smartphone….!

4

hopopop 18/02/2017

ben moi, j’aurai poser la question rituelle: « comment ça va la petite santé? » et j’aurais monter mes photos de vacances…

espèce d’interviewer inculte!

8

Udet 18/02/2017

Il n’ y a que lui qui a les moyens de se faire parler, et encore personne ne le croirait.

3

Ggoldberg 17/02/2017

Ben oui tout va bien en Syrie:
C’est bien connu que les vidéos de bombardement sont fabriquées dans les studios du Qatar, que les refugiés syriens sont tous des figurants et qu’ Amnesty est une succursale de la CIA, du Mossad, de la France, du Qatar et des illumiatis

14

ribouldingue 17/02/2017

Ça gaze en Syrie la culture de la moutarde est en plein essor.

10

JPH 17/02/2017

Bachar el-Assad est un type hyper sympa, un grand ami de la France.
https://www.youtube.com/watch?v=P2ceYFQTm24
Une presse objective, consciente des intérêts supérieurs de notre grande nation, ne peut que le montrer sous son meilleur jour.
Bravo le Gorafi !

9

Photo73 17/02/2017

Le journaliste s’est bouché le nez lors de l’interview ? Ça lui a donné une voix de canard. Ce qui explique la brièveté des échanges, ceci dit, fort instructifs. 🙂

8

Simon 17/02/2017

Des déclarations explosives !

13

social-traître 17/02/2017

Une interview hors normes faites par des journalistes (stagiaires) aussi intrépides qu’indépendants.
Bravo, du vrai journalisme à la française !

4

Bertrand 17/02/2017

Vraiment sans concession!

9

jéglisséchef 17/02/2017

Faut arrêter de Bacher el Assad.

    7

    Chloé 18/02/2017

    Il aime pas trop qu’on l’embête.

13

Matournay Jérémie 17/02/2017

N’empêche que d’ici deux ou trois ans, si t’es maçon en Syrie, adieu le chômage et tu te fais les boules en or. Quand Baba prend les choses en mains, ça rigole pas.

    10

    jean bec 17/02/2017

    Fais attention qu’il ne prenne pas tes boules en or en mains : tu rigoleras plus.

      8

      Matournay Jérémie 17/02/2017

      Pas de risque. Je suis plus fonderie que Syrie.

10

Chapodpaye 17/02/2017

C’est fou le nombre de choses que l’on peut apprendre d’une interview d’un obscur petit mérdia français. Ma vision de la politique internationale en a été grandement éclaircie.
Candide

23

Karl Lactaire 17/02/2017

Ca reste une interview plus fournie que le programme de Mac Ronds

    17

    jéglisséchef 17/02/2017

    Mais moins que les sourcils de Fillon.

      4

      Photo73 19/02/2017

      Y a eu un dessin à ce sujet sur http://www.lematin.ch/ mais ils ont changé leur système, on ne peut plus retrouver le dessin directement par son URL, il faut aller tout en bas de la page, cliquer sur le dessin (Ben et Racalbuto), et atteindre le 17ème (flèche droite qui apparait). 🙂 [celle sur le juge et Trump est pas mal :-)]. Quand y aura un nouveau dessin présenté, ça sera alors le 18 puis 19, …

7

Gwendahl 17/02/2017

Et après ça on va critiquer la liberté de la presse en Syrie…
Même les français ont pu venir, preuve que tout va bien !

    18

    Karl Lactaire 17/02/2017

    Non, sarin à voir.

      13

      piano 17/02/2017

      une manière comme une autre de chlore la discussion

        7

        Borniol 18/02/2017

        En définitive on en Syrien.

    10

    Matournay Jérémie 17/02/2017

    Avec des tonnes de bombes, pas de problèmes, le syrien est sous presse.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *