Turquie : la faculté de journalisme d’Ankara lance un double diplôme avec une prison d’État

22 Publié le 10/08/2017 par La Rédaction
Crédits :asikkk
Crédits :asikkk

Depuis le coup d’Etat raté du 15 juillet 2016, la Turquie fait l’objet d’une reprise en main autoritaire de la part du président Erdoğan. Mais pendant que certains résistent, d’autres s’adaptent. À l’image de la faculté de journalisme d’Ankara qui vient de lancer un double diplôme avec la prison de Silivri, située à l’ouest d’Istanbul.

 

S’adapter ou disparaître. Cet impérieux dilemme que Gustave Le Bon attribuait à toute espèce vivante s’applique également aux journalistes. Le président de la faculté de d’Ankara l’a bien compris. « La réalité du métier a changé en Turquie. La prison est devenue un débouché comme un autre. C’est tout le sens de ce double diplôme très exigeant, qui alternera formation théorique à l’université et mise en pratique dans le quartier de haute sécurité de Silivri. »

« Lorsqu’ils découvrent la violence de l’univers carcéral et les conditions sanitaires déplorables, nos élèves sont trop souvent pris au dépourvu » explique Adnan Özdemir, responsable pédagogique de ce double diplôme de niveau Bac + 5 (dont 3 ans ferme et 2 avec sursis). « Vérifier ses sources, c’est bien, mais c’est moins utile que de savoir fabriquer une arme blanche avec une brosse à dent et une lame de rasoir. »

En France aussi, le métier change

En France aussi de nombreux journalistes doivent se réinventer afin de trouver leurs marques dans le cadre d’une collaboration chaque jour plus étroite avec le service communication du gouvernement. À l’avant-garde de cette nouvelle façon d’exercer le métier, le directeur du Point, Franz-Olivier Giesbert, bénéficie désormais d’une place de choix dans le dispositif de communication de l’Elysée. Il a ainsi pu établir son bureau dans un confortable panier en osier que le Président a placé au pied de son lit.

Mots clés : ,
Publicité

22 avis éclairés

22

Chabian 10/08/2017

La prison d’Etat octroye un diplôme pour le module de torture de l’information. Comment lui faire dire n’importe quoi ? Comment la rendre sans importance ? Comment lui donner un état d’urgence ?
On parle de fa-cul-té, mais on ne s’assied plus pendant quinze jours en sortant de là.

    21

    piano 12/08/2017

    que veux-tu, c’est le progrès avec Erdogan ce pays n’avance plus qu’ à tâte-turc

21

JPH 10/08/2017

L’information est un spectacle et un spectacle ça se travaille, ça s’étudie.
Quand il y a des études elles sont sanctionnées par des récompenses et des punitions.
En Turquie ils ont choisi d’utiliser les prisons au service de cette tâche éducative. Quoi de plus normal ?

    18

    piano 12/08/2017

    l’information est un spectacle, tu crois que les Francs Maçons y sont aussi aux premières loges ?

25

ribouldingue 10/08/2017

En France, il y a des stages en entreprises obligatoires pour les étudiants afin de les familiariser à la vie active. Bien évidemment, pour les patrons c’est tout bénef, car les étudiants sont corvéables à merci, et tout ça pour pas un rond. Parfois, il y a de gentils patrons qui donnent quelques roubles aux étudiants si ces derniers ont été dociles et sont passés sous le bureau du chef d’entreprise. En Turquie les stages des étudiants sont réservés à la torture. Ainsi, pour obtenir leur diplôme de journaliste, l’étudiant turc doit se faire arracher les ongles des orteils et des mains. Par contre, si un étudiant dénonce un compatriote susceptible d’avoir participé au coup d’état de 2016, il bénéficie d’une remise de torture et se voit attribuer 100 coups de fouet.

23

jean bec 10/08/2017

“de nombreux journalistes doivent se réinventer” Morandini l’a bien compris et a déjà commencé…

    21

    Andy Rigeable 10/08/2017

    Faites gaffe s’il vous plait….
    Selon Stephen Hawking :
    « Associer les mots Morandini…… Et Journaliste dans une même phrase, est susceptible de créer un maxi trou noir quantique qui NamNamerait toute la Terre… »
    J’invente rien.

      28

      Chloé 10/08/2017

      Il est comme le chat de Schrödinger. Il est à la fois journaliste ET Morandini. C’est difficile à conceptualiser mais la physique quantique c’est un peu « space », comme on dit dans les milieux branchés qu’on a réussi à atteindre en remontant l’espace-temps.

        28

        Andy Rigeable 10/08/2017

        En théorie des chats j’connais que le théorème de lévitation :
        « Un chat jeté en l’air avec une tartine beurrée scotchée vers l’extérieur flottera à un mètre du sol, du à l’annulation des forces. »
        Le chat devant retomber sur ces pattes, et la tartine sur le coté beurré .
        Donc vous obtenez soit un chat qui flotte, soit un chat qui s’barre avec une tartine sur le dos.
        Les gosses se marrent pareil en fait…

          24

          Chloé 11/08/2017

          Les gosses naturistes ?

    24

    Chabian 10/08/2017

    vous avez une dent contre lui ?

24

jean bec 10/08/2017

Les “Journalistes” du Gorafi seront les premiers “Docteurs Honoris Causa” de ces facultés…

    25

    Borniol 10/08/2017

    Pourtant j’avais entendu dire qu’ils n’avaient pas toutes leurs facultés

      20

      Borniol 10/08/2017

      (Pas assez rapide, P.Ysbas l’a déjà faite.)

30

bec 10/08/2017

J’attends avec une certaine impatience l’incarcération d’un certain Erdogan, qui, bien que non journaliste, a été en contact de façon suivie avec le fameux Gülen…

31

Pascal 10/08/2017

C’est un diplôme en alternance ? Peut-on s’y inscrire si on est étranger ?
Je connais des étudiants qui seraient tentés depuis la baisse de 5 euros de la CAF.

25

Jb 10/08/2017

Il a rAison Le president recep tayid!
Qu est ce qui font chier encore ces journalistes turcs ??
Ils peuvent pas préparer des chiche kebab comme tout le monde ??

26

Général BOL 10/08/2017

Il est nul ce nouveau drapeau de CANAL +

    21

    Pascal 10/08/2017

    C’est devenu une chaîne communiste ?

      24

      Raymond 10/08/2017

      Non, ils ont tout simplement reçu leur première étoile au guide Michelin. C’est vrai que la soupe est bonne.

27

P.Ysbas 10/08/2017

En France… les journalistes ont encore toutes leurs facultés ?

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *