Selon une nouvelle étude, les millennials pourraient respirer sous l’eau et voir la nuit

32 Publié le 31/08/2017 par La Rédaction
crédits :Steve Debenport
crédits :Steve Debenport

L’obsession pour les millennials a de beaux jours devant elle. Selon une nouvelle étude du cabinet PWC, ces jeunes âgés de 15 à 34 ans, fréquemment appelés génération Y dans les médias, seraient dotés de la formidable capacité à respirer sous l’eau et voir la nuit. Analyse.

Une découverte qui ouvre des perspectives très excitantes sur le marché de l’emploi. « Ils constituent un atout phare pour l’entreprise, explique le Dr. Pascali, auteur de l’étude. Élevés en plein air et bien nourris, ils peuvent développer leur vision nocturne très jeunes et chasser seuls dès l’âge adulte à l’instar de quelques rares oiseaux de nuit. Mieux, certains peuvent plonger jusqu’à 6 mètres de profondeur, en se déplaçant très rapidement ! »

Millennials d’eau douce et millennials d’eau salée

Hyperconnectés, accros aux réseaux sociaux et maintenant capables de respirer sous l’eau… Halte aux clichés ! Selon le Dr Pascali, il est important de ne pas mettre tous les millennials dans le même sac. « Il existe des différences fondamentales entre eux. Au niveau de leurs branchies par exemple : si la plupart des millennials respirent aisément dans de l’eau douce – les millennials dits « lacustres » – seule une minorité d’entre eux supporte l’eau salée. Ceux-là sont plus rares et on ne peut en observer qu’au large des côtes sud-américaines, où ils espèrent encore trouver un CDD. »

Une génération Z résistante au feu

Pour le moins surprenantes, ces révélations ont déjà inspiré de nouvelles études dont les tenants et les aboutissants pourraient aussi influencer le recrutement de demain. « Il est encore trop tôt pour en être sur mais j’ai de bonnes raisons de penser que la génération Z résisterait très bien au feu, avance le Dr Pascali, muni d’un chalumeau. Imaginez un peu l’aubaine pour les pizzaïolos ! » s’enthousiasme-t-il avant de remettre son masque de protection et de passer un adolescent à chaud.

Mots clés : ,
Publicité

32 avis éclairés

15

Kristian the Viking 01/09/2017

« il est important de ne pas mettre tous les millennials dans le même sac »

Je ne vois pas bien pourquoi. Il me semble urgent de vérifier tout ceci en les mettabnt tous dans le même sac qu’on se dépêchera d’immerger.

Si, dans le noir du sac, ils n’y voient que du feu auquel ils résistent, nous aurons fait un grand pas sur le chemin de la science.

Mais il faut d’abord faire l’expérience.

    12

    DuckySmokeTon 01/09/2017

    Mouais, pas sûr que ça marche.
    Mongolito avait appris à nager ainsi: sortir du sac au milieu du lac en évitant les coups de rame de papa.

14

piano 31/08/2017

j’observe que dans cet article, le conditionnel est de mise, Roussos probablement et cela laisse supposer que les millenials mourront tous d’un cancer de l’estomac, du foie et du pancréas; à moins qu’ils ne soient assassinés par le Docteur Duncan; le maigrefin de la diététique

    16

    Borniol 31/08/2017

    Diététique Rivers ?
    (On rigole bien, hein !)

    11

    piano 31/08/2017

    heureusement si, ils essaient mais ça ne marche pas; ils font le bonheur des entreprises de pompe funèbre.
    Sais-tu que Karl Lactaire était un millénial ?

      13

      Chloé 31/08/2017

      Non. Karl Lactaire est un millautrechose.
      C’est donc Borniol qu’a pondu l’article pour arranger sa petite entreprise familiale.

12

Borniol 31/08/2017

Les millénniaux seront la population du 21 siècle, ils respireront sous l’eau, verront la nuit et ils vivront sans apport d’énergie, les millénniaux sans fil en définitive.
On dira que c’est toujours au moins ça…

7

Pascal 31/08/2017

Dites le gorafi… Vous savez ce qu’est une bronchite ? Je pense que vous confondez avec branchie XD.

15

miss-phoenix 31/08/2017

Comme les Millennials subiront de plein fouet le réchauffement climatique, il est normal qu’ils soient déjà pourvus de certaines capacités. Dans quelques décennies, ils auront le choix entre survivre à la surface, au milieu d’incendies incontrôlables, ou dans l’eau, qui aura envahi tout le reste.

15

JB 31/08/2017

M’étonne pas.
Avec tous ces perturbateurs endocriniens et autres biscuits enrichis au Fipronil on a fini par créer des mutants.
Et comme, en plus, ils ont la réputation de passer leurs journées (quand ils ne foutent pas rien) sur Youporn, on a les nouveaux X-men.

14

JPH 31/08/2017

L’étude a été faite par un chercheur âgé de 29 ans, titulaire d’un doctorat en communication, à la recherche de travail depuis trois ans.
Il accepterait un emploi dans le journalisme, la communication gouvernementale,

    15

    JB 31/08/2017

    J’ai un pote qu’a fait socio puis psycho à la fac.
    maintenant, à 45 ans passés, il fait des piges pour le Goraf et à l’occasion pond des commentaires éclairés à base de « OH » et de « AH »

    13

    André Naline 31/08/2017

    Mélenchon = perturbateur « endoctrinien »

      13

      DuckySmokeTon 31/08/2017

      Mélenchon = conspirateur jacobin

        14

        jean bec 01/09/2017

        Je ne savais pas que Mélenchon était mon voisin sprirateur jacobin

          14

          DuckySmokeTon 01/09/2017

          Il fait aussi aspirateur prolétarien

13

J.Alité 31/08/2017

… »Selon une nouvelle étude du cabinet P WC »… C’est le cabinet spécialiste des études merdiques ?

    13

    JB 31/08/2017

    Oui, avec cacapmg, Deloitte & Douche et Bain & Cie.

      12

      DuckySmokeTon 31/08/2017

      C’était mieux à l’époque d’Andersaigne Coninsulting

    14

    jean bec 01/09/2017

    c’est les concurents de Jacob Delafon.

12

King Julian 31/08/2017

Tous ces idiots regardent l’éclipse sans lunettes de protection. Ils riront moins dans peu de temps.

14

Borniol 31/08/2017

Je pense pas que c’est pour respirer sous l’eau que les deux garçons agrippent la petite black par le bras mais c’est sans doute quand même une manière de mettre une option sur celle qui aspire le mieux.
Enfin, c’est comme ça que dans un premier temps j’interprète cet empressement mais c’est vrai qu’on ne voit pas bien ou sont les mains des autres filles derrière et pourquoi ils ont ces sourires crispés. Une belle brochette de jeunes perverses malgré tout a n’en pas douter.

15

jéglisséchef 31/08/2017

« l existe des différences fondamentales entre eux. Au niveau de leurs bronchites par exemple : si la plupart des millennials respirent aisément dans de l’eau douce – les millennials dits « lacustres » – seule une minorité d’entre eux supporte l’eau salée. Ceux-là sont plus rares et on ne peut en trouver qu’au large des côtes sud-américaines, où ils espèrent encore trouver un CDD »

Bon, le stagiaire du Goraf, je t’essplique : Les branchies, c’est ce qui permet aux poissons de respirer sous l’eau, même additionnée de Ricard, et la bronchite, c’est ce que tu attrapes avec le vent que tu es en train de prendre sans broncher, tout branché que tu sois.

    13

    King Julian 31/08/2017

    Je vous trouve bien bon de corriger cet article abracadabrantesque sans doute imputable à une nuit trop arrosée et à la consommation excessive de Poppers (…à moins que le mal soit plus profond) . Néanmoins, vous avez omis de dire « Preums ». Comme quoi…

      14

      jéglisséchef 31/08/2017

      Ouais, bon, PREUMS, quoi.
      Pas vendre la peau du cul avant de l’avoir tatouée , quand même.
      Surtout que le temps de chercher dans l’Encyclopédie le fonctionnement des branchies et d’y faire une petite digression par l’appareil reproducteur de la morue, tu avais largement le temps de me griller la politesse avec une vanne à deux balles.

    11

    DuckySmokeTon 31/08/2017

    M’étonnes, çui-là il doit pas fumer que bon shit !

    13

    Chloé 31/08/2017

    amphihalins, grosso-modo

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *