Emmanuel Macron déçu par l’aérodynamisme de son avion confectionné avec la page 252 du code du travail

45 Publié le 14/09/2017 par La Rédaction
Crédits :PierreOlivierClementMantion

La scène s’est déroulée sur le balcon du deuxième étage du palais de l’Elysée. Le président de la République a lancé un avion confectionné avec la page 252 du code du travail qui s’est lamentablement écrasé dans le pot de géraniums situé juste en-dessous.

Le président a réuni ses plus proches collaborateurs lundi dernier afin de participer à un atelier manuel au deuxième étage du palais. “Nous pensions que c’était une réunion d’urgence en rapport avec le cyclone Irma” nous confie Ismaël Emelien, conseiller spécial d’Emmanuel Macron. “Mais en fait le président était en train d’arracher les pages du code du travail qu’il trouvait inutiles et d’en faire des avions en papier. Il était très appliqué et nous a invités à l’imiter.”

Pierre Gattaz roi de la cocotte et de l’origami

Après une heure d’atelier, le président Macron se leva, fier de lui, tenant dans sa main un avion confectionné avec la page 252 portant sur le droit de l’exercice syndical. Il se dirigea vers la fenêtre et lança son avion sous le regard amusé de l’entourage. Mais toujours selon Ismaël Emelien, rien ne s’est passé comme prévu. L’avion a fait une vulgaire boucle dans le ciel avant d’effectuer un piqué dans un bac à fleurs. La faute selon lui au papier trop épais. Vexé, le président Macron quitta la pièce en marmonnant que ce bouquin n’était décidément bon à rien.

La dizaine de conseillers quitta la salle dans un silence pesant en laissant dans un coin de la pièce le président du MEDEF Pierre Gattaz qui arrachait frénétiquement les pages du livre rouge. Devant lui, une centaine de cocottes en papier et un superbe origami confectionnés avec la page 114 relative à la rupture abusive du contrat.

Publicité
Publicité