Il met un peu de piment dans sa vie en achetant une nouvelle marque de pesto

48 Publié le 05/10/2017 par La Rédaction
Crédits :cookedphotos

Foucauld Clément sait prendre des risques. A 44 ans, ce commercial pour une grande entreprise spécialisée dans la vente et la conception de logiciels informatiques en B to B pour des PME et des ETI du bassin grenoblois n’a pas hésité lorsque le Franprix du coin de sa rue lui a proposé une promotion sur une nouvelle marque de pesto.

« D’habitude, le mardi, je prends toujours un pot de Barilla Genovese à 3,95€, un sachet de gruyère individuel à 2,10€ et, si j’ai closé, pourquoi pas une bouteille de rouge à trois franc six sous. C’est un petit tips and trick qui me permet de payer avec les avoirs que j’ai gardés sur les tickets resto de ma boite. », nous confie-t-il en nous adressant un clin d’œil de vieux roublard.

Ce mardi pourtant, Foucauld, toujours à l’affût, n’a pas hésité à troquer cette formule bien rodée contre une opportunité en or : une offre « deux pots achetés, le troisième offert » proposée par une marque de pesto italienne distribuée depuis peu dans le magasin. « Au début, j’étais pas très « open » » nous confie-t-il en mimant les guillemets avec les doigts. Et puis je me suis dit : allez, « why not ? Faut bien vivre un peu ! »

Fort de cette expérience et se disant satisfait de la qualité dudit pesto dont il a scanné le QR Code après consommation pour donner son avis en ligne, Foucauld compte bien se laisser à nouveau griser par le frisson de l’interdit. « Je me suis promis de consulter les PLV au moins une fois par mois et qui sait, peut-être me faire livrer mes courses un de ces quatre matins. Comme le dit la pub Renault, il faut savoir vivre hors de la norme ! » conclut-il avant de faire remarquer à la caissière que le prix de sa tarte surgelée favorite avait encore augmenté.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité