Lactalis va indemniser les victimes du lait contaminé en leur offrant une vache à traire soi-même

78 Publié le 18/01/2018 par La Rédaction
Crédits :PeopleImages

L’arrangement a été conclu hier soir, et devrait être mis en place dès le début du mois prochain. Pour indemniser les victimes de la salmonelle dans le lait infantile, le PDG de Lactalis Emmanuel Besnier a promis d’envoyer à chaque foyer une vache à traire soi-même par mesure de sécurité.

 

« Nous voulons que les victimes du lait contaminé reçoivent dans leur foyer, un moyen d’avoir du lait de qualité, et conforme en tous points à nos exigences de sécurité et de traçabilité » affirme Xavier Sirodin, responsable de la communication chez Lactalis. « Cela nous fera perdre quelques clients, mais nous voulons nous assurer que ce genre d’incidents ne se reproduise plus ».

Une logistique complexe

« L’envoi des vaches se fera par camions, et les familles devront avoir tout le nécessaire pour le bien-être de l’animal » continue Xavier Sirodin, enthousiaste. « Certaines victimes vivent dans un deux-pièces ou un studio, et nous ont fait part de leurs craintes de ne pas pouvoir accueillir une vache de 800 kilos. Mais à partir de cette étape, je considère que Lactalis a rempli sa mission, et qu’il ne nous revient pas d’adapter au cas par cas les petits tracas des uns et des autres ».

Un seau en plastique et un guide de 16 pages tout en couleur seront distribués aux familles pour apprendre à traire une vache soi-même. Cette mesure suffira-t-elle à apaiser la colère des victimes ? Pas si sûr. Même si on peut saluer l’effort du géant du lait, qui a su proposer une solution en un temps record, il est probable que beaucoup de français, de nature ingrate, intenteront un procès pour percevoir une indemnisation financière.

Publicité
Publicité