Un poisson avoue être triste de voir les humains prisonniers derrière une vitre de son aquarium

52 Publié le 25/01/2018 par La Rédaction
Crédits :JoannaBoiadjieva

Le Gorafi Magazine publie cette semaine un entretien poignant avec un poisson rouge qui partage son inquiétude et sa tristesse de voir les humains prisonniers depuis son aquarium. Reportage.

Le poisson, âgé d’un an et résidant en Île de France se définit lui même comme un amateur éclairé dans le domaine du comportement humain. Pour cela, il avoue avoir passé beaucoup de temps à observer les individus prisonniers à l’extérieur de son aquarium et avoir décelé de nombreux signes inquiétants.

En premier lieu, le poisson pointe du doigt les risques de surpopulation. « Plusieurs humains dans un environnement confiné augmentent le risque de maladies et de tensions entre les mâles » explique le poisson qui dénonce également les conditions d’hygiène inhérentes au confinement. « Souvent, j’ai l’impression qu’ils ont l’air tristes quand ils me regardent avec leurs petits yeux qui me disent « je veux te rejoindre, je veux être libre comme toi » et ça me rend triste » ajoute-t-il.

Aujourd’hui, le poisson dit vouloir s’engager en faveur des humains d’élevage. « Souvent, ils naissent en captivité et restent derrière cette barrière de verre toute leur vie sans connaître le goût de la liberté » s’indigne le poisson tout en produisant de petites bulles. « Aucun animal ne devrait se retrouver bloqué comme ça dans un espace clos sans pouvoir aller où il veut » explique le poisson pour conclure son interview avant d’être happé par une épuisette géante et enfermé dans un sac en plastique.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité