Un étudiant recherche l’adresse de sa fac pour la bloquer

41 Publié le 03/04/2018 par La Rédaction
Crédits :anyaberkut

Rennes. Alors qu’il devait se rendre à sa fac pour un blocus, Jonathan, 22 ans, n’a pas pu s’y rendre sans en demander l’adresse. Récit.

Cheveux longs, t-shirt à l’effigie de Che Guevara et sweat à capuche noir avec logo anarchiste sur le dos, Maxime, 22 ans, ressemble à beaucoup d’étudiants politisés de son âge : « Si le gouvernement croit qu’on va se laisser faire, il a tout faux. Macron, t’es foutu, les étudiants sont dans la rue ! » s’écrie l’étudiant de la fac de Rennes 2, en levant son majeur en l’air et en s’ouvrant une bière, à seulement 11 heures du matin.

Après avoir avalé une pinte de Delirium rue de la Soif : « Pour m’ouvrir l’appétit car la journée va être rude, il faut des forces pour affronter ces fachos de flics », Maxime accélère le pas pour se rendre à sa fac, jusqu’au moment où il réalise qu’il ne sait pas où elle se situe : « J’ai envie de me faire ma propre culture, pas de répéter bêtement ce que le système scolaire fasciste tente de me rentrer dans le crâne. Je refuse de me soumettre à Babylone » nous explique-t-il, avant de demander une feuille à rouler à un sans-abri.

Heureusement, un fourgon de CRS s’est arrêté dans la rue d’en face : « Les keufs ! Viens, on va les suivre, ils vont forcément à la fac pour commettre des bavures contre des étudiants comme moi. Ça me scandalise, on se bat avec des idées et eux, ils nous répondent avec des matraques ! Blocus ! » nous confie le Rennais survolté, avant de foncer sur le camion de police pour cracher sur le pare-brise, et de se faire embarquer pour une quinzaine d’heures de garde-à-vue.

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2BNAacP et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2zEa4Yh

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité