La RATP lance un concours de poèmes avec pour thème : les odeurs du métro

52 Publié le 05/04/2018 par La Rédaction
Crédits :BalkansCat

Comme chaque année, la RATP lance un concours de poésie dont le gagnant verra ses oeuvres diffusées dans les stations, les wagons ou au dos des amendes de 60 euros. Le thème de cette année est imposé : ce sera « les odeurs du métro ».

« Il nous fallait un thème qui ressemble au métro, au quotidien des usagers. On voulait s’éloigner des sempiternels poèmes traitant de la « belle rencontre inopinée »… On a souhaité avoir quelque chose de très terre à terre, mais aussi quelque chose de sensuel, de sensoriel. Les odeurs du métro, c’était comme une évidence » explique Virginie Galien, responsable du pôle communication de la RATP, tout en remettant son masque respiratoire à la sortie du wagon.

Ainsi, les célèbres odeurs d’œuf pourri, d’urine, de KFC, de kebab, de bière renversée et autres odeurs de transpiration mélangée à l’eau de Cologne bon marché seront à l’honneur de ce nouveau concours. Un véritable défi pour les poètes en herbe, car les conditions de victoire sont assez strictes. Selon Virginie Galien, « Idéalement, le gagnant devra nous donner l’impression d’être dans un wagon ou un couloir mal éclairé et odorant que l’on est obligé d’emprunter pour aller travailler, par exemple. Il faut que sa poésie retranscrive aussi bien le décor dégoûtant que l’obligation de le traverser. Il faut qu’après avoir lu son poème, on ait envie de prendre une douche. »
Rendez-vous dans un mois pour connaître le nom de l’heureux élu.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité

52 avis éclairés

17

Mr Pipeau 13/04/2018

Ça sent l’arnaque.

24

Klitisse Woude 06/04/2018

Prout de chez Vandanuçe,
C’est pas que quand tu es tout nusse,
qu’on voit ton prépuce,
pendant que ton voisin tente de t’embrasser à la russe.
Dans le métro,
toujours trot c’est trop.
**********
OK, c’est nul.
Mais ça rime.
Bon, ça ne fait que ça, mais ça le fait.

25

JMARC 06/04/2018

Le tromé de 3bis :
………………………..
Il êtaît un tromé dans la 3bis il tournaît
La ligne plus pêrrave de tou la RATP
Tout les joûrs il flipaît d’etre recyclé
Tellement peû d’âmes ne l’empruntaient
Alôrs il disait « Vas-y sa Reum-mé »
…………………………
JMARC (2018)

23

Ravaillac 05/04/2018

J’y crois pas comment c’est plein de poètes ici sauf JMARC mais il y à un début à tout quitte à finir plus haut que prévu

    26

    JMARC 06/04/2018

    Moi je réponds aux attaques par des actes, 2 poemes de haut level en moins de 24 heures sa mère……………..

    ON LA RAMENE MOINS SA GRANDE GUEULLE HEIN ????
    Vous verrez mon wikipedia en 2080 sa mère, vous verrez !!!

      24

      bec 06/04/2018

      Vous devriez tout de même soigner vos accents: on ne les distribue pas au petit bonheur la chance, on doit les placer à certains endroits déterminés depuis des centaines d’années.

        24

        JMARC 06/04/2018

        BAH QUOI, C’EST UN POEME NON ? ILS ONT DES TRUCS COMME CA LES POEMES, RENSEIGNEZ VOUS AVANT DE DIRE N’IMPORTE QUOI SA MERE !!!!!
        .

          22

          DuckySmokeTon 06/04/2018

          I kiff et I vote pour les poèmes de JMARC !

          23

          JMARC 06/04/2018

          Chaud le laqué !!! Z’avez reconnaitre les artistes contemporains de l’ere l’an 2000.
          Je demanderais a JB (schouwwwwwwws) une dérogation pour vous quand ils interdiront les A-BATARDS d’animaux.

26

Frédo 05/04/2018

Le pétomane est sur le coup!

25

ribouldingue 05/04/2018

Depuis que Valérie Pécresse est la présidente de la région Ile de France, et du Syndicat des Transports d’Ile de France, je sens mon portefeuille en détresse. Comme dirait chichi, si il avait encore toutes ses facultés mentales. Ce qui me dérange dans les transports, se sont les bruits et les odeurs.

46

DuckySmokeTon 05/04/2018

Métro, boulot, crado
********************
Encore un jour de plus où pour gagner ton pain,
tu vas ravir ton nez d’un transport peu commun.
Parti porte de Choisy, l’air y sent le moisi.
Parvenant à Tolbiac, un relent d’ammoniac.
Tu changes Place d’Italie, une senteur de vomi.
A la station Saint –Jacques tu prends encore une claque,
comme à Denfert-Rochereau : qui embaume le maquereau ?
On passe à Saint-Sulpice, remugle de vieille pisse.
Et tiens, à Saint-Michel, ça serait plus les poubelles ?!
Maintenant à Château Rouge, un souffle de gros rouge.
Marcadet-Poissonniers, ton nez il faut boucher.
Puis descente à Simplon où ça ne sent pas bon bon.
*
Mais ton job te renvoie, dans ce monde souterrain,
de retour sur les voies, car tel est ton destin.
Tu repars sur la 12 où ça pue la perlouse.
En passant à Abbesses ; qui a lâché une caisse ?
Changement à Saint-Lazare, empli d’effluves bizarres.
Tu files vers Sentier où te suis comme un chat
un parfum de vieux pieds et de dessous de bras.
Tu passes à Parmentier où l’odeur est à … scier.
Sortie au Père Lachaise à deux doigts du malaise.
*
Encore une entrevue, le moment est venu
de reprendre le rail et ses parfums ténus.
Reparti sur la 2, direction Porte Dauphine,
te souffle un miséreux son haleine de bibine.
Tu changes à Stalingrad et là ça se dégrade.
Passage à Gare de l’Est où franchement ça empeste,
jusqu’à station Cadet, dans un relent de pet.
Changement à Opéra où tu salues un rat.
Direction Levallois, en apnée tu prévois.
*
Enfin, tu as gagné, et l’argent du loyer
et le droit de rentrer dans ton studio douillet.
De retour dans ta rame et dès Anatole France
reprend ce mélodrame à l’atmosphère rance.
Passage à Grands-Boulevards, une bouffée de pinard.
Transit par République aux faïences asthéniques.
Mais craquant à Voltaire il te faut changer d’air.
Tu n’iras pas dîner chez celle qui t’invitais
pourtant dans un quartier où tout te semblait frais,
puisqu’à station Bel Air bien sûr on t’attendait.

    28

    Calamité Jeanne 05/04/2018

    Alors là, Ducky, je te délivre la palme !

    21

    bec 06/04/2018

    Si cet chef-d’oeuvre ne gagne pas le concours, c’est que les juges sont corrompus… ou que quelqu’un d’autre aura fait encore mieux.
    Cependant, pour un animal de basse-cour, vous connaissez bien la vie parisienne !

      26

      DuckySmokeTon 06/04/2018

      Coin-coin ! (Simer !)

    30

    chamoulaud 07/04/2018

    De la même veine
    file:///C:/Users/hp/Music/musique%20jean-pierre%20-%20Copie/Music%20Papa/Pierre%20Perret/Pierre%20Perret%20-%20Bercy%20Madeleine.mp3

      20

      chamoulaud 07/04/2018

      Raté il s’agit de Bercy/Madeleine un chef-d’œuvre de Pierre Perret…

18

nicolusmagnus 05/04/2018

Quand on voit des clodos
Se défaire de leurs fluides
Quand on va au boulot
Et que le quai est humide
On se dit que dans le métro
On peut se vider le bide
Mon forfait navigo
Inclut l’odeur acide

27

Carlos 05/04/2018

…et non pas: « les horreurs du Merdo »

18

Purfruit De La Fraise 05/04/2018

Je n’ai jamais pris le métro. Je n’ai pas eu le bonheur de me méler à la foule des prolétaires. Père et mère m’ont toujours refusé ce droit. Crotte, zut, flute !!

28

Ramos y Ballofi 05/04/2018

Tout a déjà été dit :
douksékipudontant. z

36

Galvestone 05/04/2018

Les roses sont rouges,
Les violettes sont bleues
La station Montrouge
Sent comme un vieux pneu

28

JMARC 05/04/2018

Metro
.
Dans les Zébu, sa mère comment ça Pue.
Dans le RER ça sent trop la De-Mer.
Et dans le Metro, trop ça sent le Boule de la meuf a Momo……….
.
JMARC (2018)

    34

    JMARC 05/04/2018

    PTAIN SA MERE comment je me suis mis les larmes aux yeusses tout seul quoi !!!
    Ca m’est venu comme ça, sans réfléchir ni rien, l’instinct du grand compositeur de poèmes quoi, à la Bathove sa mère !!!
    Si avec ça je gagne pas le concours je me fais l’abri bus Station Ramus, je lui NIKE SA VITRE !!!!

      32

      Gros Tonio 05/04/2018

      C’est pas mal, c’est pas mal…

        32

        JMARC 05/04/2018

        Attends hey Bouboule, reconnaissez sa mère que c’est de la haute voltige artistique !!
        Vous vous y connaissez en ça vous, c’est votre truc.
        Par rapport au poeme de l’aut’FEMEN tout pérave, le miens c’est aut’chose sa mère.

32

JB 05/04/2018

On va finir par ne pas regretter qu’ils soient en grève

26

Omer Dalor 05/04/2018

Je ne fréquente que les stations Bel Air, Jasmin et Porte des Lilas.

30

Chloé 05/04/2018

Métro, tu pues de la bouche

    28

    JMARC 05/04/2018

    c’est pas un poème, c’est tout pérave, si vous voulez kiffer matez un peu eu dessus et préparez vous a un grand moment d’émotion.
    VOUS Z’AVEZ PAS DE SENS ARTISTIQUE VOUS,………………………………. ça se voit désolé, faut que quelqu’un vous le dise.

      31

      Chloé 05/04/2018

      Kesta morveux !

      Le réseau métropolitain
      est un intestin
      Ô toi l’étron
      qui voyage dedôns.

        36

        JMARC 05/04/2018

        CA VA HOOOOO!!!! PAS LA PEINE DE VOUS LA PETER AVEC DES ACCENTS SURCONFLEXES TOUTPART !!!
        .
        .
        FEMEN !!!!!!!!

          25

          Gros Tonio 05/04/2018

          Du calme. Pourquoi tant de haine ?

          29

          Gros Tonio 05/04/2018

          Et apprends à maîtriser ton Ki petit scarabée.

          22

          JMARC 06/04/2018

          C’est l’aut’FEMEN la toujours contre ouam……………….ça me vénér aussi !!!
          Moi aussi je vais faire un FEMEN d’homes, les HOMEN’S, on montrera nos burnes sa mère !!!!!!!!

          23

          Chloé 06/04/2018

          booh hoo !! 🍅Y🍅

24

Candide 05/04/2018

Rencontre:

Je t’avais pas immédiatement calculée
Dans le clair obscur de ces dédales farouches
Ton cache col sur le nez, on ne voyait rien
Et dans ta grande parquas toutes emmitouflée
Il n’était pas possible de baiser ta bouche
Et encore bien moins de ta tripoter les seins

31

Lou Fauque 05/04/2018

Le nouveau parfum RATP :

« Eaux d’heures d’affluence »

    28

    D.Janté 05/04/2018

    Oui mais si on en fait usage, on peut être pris en « fragrance délit » ?

      26

      B.Arjot 05/04/2018

      A l’usage des usagers usagés ?

28

A.Liéné 05/04/2018

Petit poème :
Sur le quai, j’attends depuis 2 heures
Et seules sont transportées les odeurs

    25

    B.Suret 05/04/2018

    Tu métro de temps, c’est l’horreur

    25

    bec 05/04/2018

    Version parisienne du ail-Q…

    20

    chamoulaud 05/04/2018

    Moi je suis PT de tunes,mais comme l’argent n’a pas d’odeur….je prends pas le métro.

      25

      chamoulaud 05/04/2018

      Je peux toutefois faire une exception pour Nadine Amouk qui est une grande spécialiste en parfum notamment « Pur Hasard » qu’elle connaît sur le bout des doigts….

        31

        Nadine Amouk 05/04/2018

        À la gare de Montrouge
        Pas un seul train qui bouge
        Pas un seul cheminot
        Pas un prolo

        Seul à cause de la grève
        Un passager achève
        Sur un banc anti-SDF
        Son sandwich SNCF

          28

          chamoulaud 05/04/2018

          Quelle pouète…cette Nadine

          25

          chamoulaud 05/04/2018

          ht
          tps://youtu.be/AR-Wx64hI5k cadeau

          24

          chamoulaud 05/04/2018

          Désolé ça n’a pas fonctionné….

          25

          bec 05/04/2018

          Dame Nadine est notre pote-poète !

          25

          Nadine Amouk 05/04/2018

          C’était une petite parodie bâclée de Musset :  » Dans Venise la rouge … » Mais vous l’aviez sans doute remarqué. #taslebonjourdalfred

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *