5 choses à savoir sur la finale OM-Atlético

59 Publié le 16/05/2018 par La Rédaction
© Dmytro Aksonov

Si vous venez d’apprendre en lisant ce titre qu’il y avait une finale opposant l’OM à l’Atlético ce soir à 20h45 au Parc OL, vous n’êtes pas au bout de votre apprentissage. Voici les 5 choses à savoir (absolument) sur cette finale d’Europa League.

1. Le gagnant de cette finale aura le droit de jouer une vraie compétition l’année prochaine. Le vainqueur pourra en effet échapper à la malédiction de l’Europa League puisqu’il sera reversé l’année prochaine en Ligue des champions. En plus d’affronter de véritables équipes de haut niveau, il verra son honneur lavé et engrangera des sommes qui lui permettront d’acheter autre chose que des plots ou des chasubles.

2. En cas de victoire de l’OM, les supporters parisiens seront absents des forums. C’est une évidence qu’il convient de rappeler. Si l’OM s’impose, les supporters parisiens iront au lit dès le coup de sifflet final et pourraient ne plus parler de football jusqu’à la Coupe du Monde. Il n’est pas impossible également que certains d’entre eux développent des eczémas à la simple évocation des noms de « Payet », de « Thauvin » voire de « Mitroglou ».

3. Aucun penalty ne sera accordé à l’OL. C’est le côté déjà historique de cette finale. Pour la première fois au Parc OL, l’arbitre n’aura pas la possibilité de siffler un penalty pour Lyon. Une première qui n’est pas sans risque puisqu’elle pourrait déboucher sur l’hospitalisation des supporters lyonnais présents en tribune. Un dispositif spécial de sécurité a été mis en place.

4. L’horaire de la première déclaration hypocrite de Jean-Michel Aulas n’a pas été communiqué. Selon plusieurs sources contradictoires, elle devrait toutefois intervenir peu avant la rencontre et devrait ressembler à quelque chose comme « Je suis de tout cœur avec les Marseillais » ou « Je leur souhaite bonne chance. » Ses déclarations hypocrites de fin de match varieront, quant à elles, en fonction du résultat.

5. L’issue de cette finale ne changera rien à votre misérable existence. C’est la mauvaise nouvelle de la soirée. Quel que soit le résultat, vous resterez un être humain insignifiant destiné à mourir et à supporter la pollution, les attentats et Vianney.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité