Nicolas Hulot annonce la création d’une loi visant à privilégier les pesticides locaux

21 Publié le 02/08/2018 par La Rédaction
Olivier « toutoune25 » Tétard

Critiqué depuis plusieurs semaines pour son manque d’influence en tant que ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a réagi en annonçant la création prochaine d’une loi visant à privilégier les pesticides locaux.

Après avoir été la cible de très nombreuses critiques, Nicolas Hulot est donc sorti de son silence cette semaine pour venir au secours de l’écologie. « Si l’on veut sauver l’agriculture, il est urgent de privilégier les initiatives locales » a expliqué le ministre avant d’ajouter : « C’est pourquoi nous allons faire voter une loi qui permettra de rendre moins chers les pesticides locaux afin que les agriculteurs se tournent vers des produits chimiques de proximité, qui sont bien meilleurs pour la santé ».

De multiples enjeux

Mais la santé n’est pas le seul enjeu de cette future loi, comme le rappelle le ministre : « Les pesticides locaux sont aussi plus durables et beaucoup plus savoureux. Mais surtout, ils encouragent la vie communautaire en permettant aux agriculteurs de rencontrer les représentants de Bayer ou de Syngenta les plus proches de chez eux ainsi que les lobbyistes de leur région ».

Enfin Nicolas Hulot a tenu à rappeler, pour justifier cette future loi, l’impact qu’un tel changement de politique pourrait avoir sur « l’économie locale des multinationales ». Encouragé par une opinion publique plutôt favorable, il travaillerait déjà sur la création d’une autre loi visant à privilégier les fruits et légumes transgéniques de saison.

Publicité
Publicité