Des chercheurs découvrent l’existence d’un monde parallèle au-delà de la dernière bouée

32 Publié le 06/08/2018 par La Rédaction
Crédits :mohamed rouggani

Bravant l’inconnu et le danger, une équipe de chercheurs a osé s’aventurer au-delà de la dernière bouée.

Jusqu’ici, les rares baigneurs qui avaient osé se risquer au-delà de la dernière bouée l’avaient payé de leur vie. Mais grâce à un astucieux système de poulie et d’un câble accroché aux combinaisons des chercheurs et relié à un hélicoptère, cet exploit a pu être réalisé. Et le moins que l’on puisse dire est que la surprise a été totale. Derrière la dernière bouée, l’équipe a découvert un monde à part entière, un véritable univers parallèle, peuplé lui aussi d’êtres vivants, de pétrole et de déchets en plastique. « J’avais peur d’être totalement dépaysée et de me sentir très mal à l’aise mais la présence à mes côtés de nombreux détritus m’a très vite réconfortée » confirme Suzan Palford, chercheuse originaire du Michigan.

De surprise en surprise

L’autre surprise a été de constater la relative paix qui anime ce monde parallèle. Au cours de leur expédition, les chercheurs n’ont en effet quasiment jamais été confrontés à des prédateurs, hormis quelques requins blancs et Henri Guaino. Enfin, la dernière découverte de taille concerne les dauphins, que les chercheurs ont longuement observé. Pour tous les membres de l’équipe, le constat est sans appel : « ils n’en ont absolument rien à battre des humains et n’ont qu’une idée en tête : parler de cul et faire du jet-ski ».

L’exploit signé par les chercheurs rappelle une autre expédition : celle de ce groupe d’enfants du Nevada qui avait décidé le 23 septembre 2004 de descendre de nuit à la cave. Personne ne les a jamais revus.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité