Des chercheurs découvrent l’existence d’un monde parallèle au-delà de la dernière bouée

32 Publié le 06/08/2018 par La Rédaction
Crédits :mohamed rouggani

Bravant l’inconnu et le danger, une équipe de chercheurs a osé s’aventurer au-delà de la dernière bouée.

Jusqu’ici, les rares baigneurs qui avaient osé se risquer au-delà de la dernière bouée l’avaient payé de leur vie. Mais grâce à un astucieux système de poulie et d’un câble accroché aux combinaisons des chercheurs et relié à un hélicoptère, cet exploit a pu être réalisé. Et le moins que l’on puisse dire est que la surprise a été totale. Derrière la dernière bouée, l’équipe a découvert un monde à part entière, un véritable univers parallèle, peuplé lui aussi d’êtres vivants, de pétrole et de déchets en plastique. « J’avais peur d’être totalement dépaysée et de me sentir très mal à l’aise mais la présence à mes côtés de nombreux détritus m’a très vite réconfortée » confirme Suzan Palford, chercheuse originaire du Michigan.

De surprise en surprise

L’autre surprise a été de constater la relative paix qui anime ce monde parallèle. Au cours de leur expédition, les chercheurs n’ont en effet quasiment jamais été confrontés à des prédateurs, hormis quelques requins blancs et Henri Guaino. Enfin, la dernière découverte de taille concerne les dauphins, que les chercheurs ont longuement observé. Pour tous les membres de l’équipe, le constat est sans appel : « ils n’en ont absolument rien à battre des humains et n’ont qu’une idée en tête : parler de cul et faire du jet-ski ».

L’exploit signé par les chercheurs rappelle une autre expédition : celle de ce groupe d’enfants du Nevada qui avait décidé le 23 septembre 2004 de descendre de nuit à la cave. Personne ne les a jamais revus.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité

32 avis éclairés

3

dimilou 09/08/2018

Ah , quel foin ! disait l’âne .

Macron se décide à passer aux actes , après les claques retentissantes reçues de Trump : Iran , climat , économie , on passe sur les détails , son agenda est clair , finies les bisous , les caresses sur la joue , les pellicules sur le costard , le jardinage à la maison blanche , il nous déclare
« terminée la mascarade , place à l’action : j’ai décidé d’apprendre la danse du ventre !  »
Le prochain conseil des ministres en étonnera plus d’un , je ferai une démonstration , debout sur la table , j’apprends vite .

6

Purfruit_De_La_Fraise 08/08/2018

C’est plus simple d’y aller en bateau qu’en cable et poulies. Enfin, à chaque jour son peigne.

3

dimilou 08/08/2018

Que ce fut long , 4 jours , Macron a attendu 4 jours avant de prendre son premier bain de foule
 » une bien fraîche , SVP « , a t il précisé
pas compliqué de lui trouver des déçus et des mécontents lui a t on répondu avec déférence
des questions , pas du savon sitôt les premières brasses :
et les chiffres de l’économie , Mr le président ?
« ils plongent , c’est normal , ça rafraîchit  »
et les bisous à Trump ?
et l’Europe en vrac ?
et le chômage ?
et l’hôpital ?
et parcoursup ?

 » allez , parlez moi plutôt de Benalla , ça c’est drôle , et j’en ris encore  »

Bien vite il retourna vers sa piscine hors-sol , trouvant là un domaine qu’il connait mieux

6

dimilou 06/08/2018

Personne ne veut en parler et pourtant il le faut

« Robuchon au Panthéon !  »

L’inventeur de la recette des blancs battus à

la Benalla le mériterait bien .

6

Peter Holly 06/08/2018

Tin’ je rame !

9

Udet 06/08/2018

Il y a quatre jours j’ai nagé jusqu’aux bouées. Au delà les chiottes sont immenses.

    7

    Gros Tonio 07/08/2018

    Mais il n’y a toujours pas de PQ.

8

jéglisséchef 06/08/2018

Marie Humbert est morte. Naturellement.
Joël Robuchon est mort. Naturellement.

Coïncidence ?

Est-il envisageable que nous mourrions tous en fin de vie , même Bernard Tapie ou Gerard Collomb, sans intervention d’une tierce personne ?

L’hypothèse ouvre des perspectives incalculables.

    10

    Dingo 06/08/2018

    Ce qui est sûr, c’est que nous sommes tous… entre la vie et la mort !

    10

    Anna Purna 06/08/2018

    Comme dit Woody : « La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. »
    Woody Allen, bien sûr. Pas Woody Woodpecker, ni Woody le shérif, ni Woody Burger.

      9

      jéglisséchef ® 06/08/2018

      Je me suis laissé dire que Woody Allen , en fait, puait de la gueule.
      Comme quoi.

        8

        Anna Purna 06/08/2018

        Alors, peut-être que Stéphane Hessel sentait le dessous de bras ?
        Et que penser de l’hygiène de François Fillon ?

12

D.Janté 06/08/2018

Allez au-delà de l’eau…c’est aller dans l’au-delà ?

    8

    P.Ysbas 06/08/2018

    Si la terre est plate…oui, surement !

      8

      bec 06/08/2018

      Comment pouvez-vous en douter ?
      C’est aussi indiscutable que les convictions démocratiques et droitdel’hommistes de Vladimir Poutine, Bachar-el-Salad et Mapine LeRenne.

      4

      hewa nenki 09/08/2018

      Bien sur que la terre est plate tabernak

4

Jb 06/08/2018

Pendant ce temps, Joël rebuChon est mort.
A 73 ans.
J ai toujours su que Fleury Michon c était mauvais pour la santé.

    8

    Chloé 06/08/2018

    Il est descendu de nuit dans son atelier ?

5

Calamité Jeanne 06/08/2018

Bref, ils ont appris à nager tout seul, quoi !

9

Vincent Time 06/08/2018

« une équipe de chercheurs a osé s’aventurer au-delà de la dernière bouée ».
Certes…
https://www.youtube.com/watch?v=BX6zSOLm9-Q
Comment ont-ils su que c’était la dernière bouée ? Qui leur dit qu’il n’y a pas une autre bouée quelques milliers de kilomètres plus loin ?

    9

    Chloé 06/08/2018

    D’autant que si la bouée en question était celle qu’ils portaient autour de la taille, ce monde ne pouvait pas être parallèle en tout point .

      12

      jéglisséchef® 06/08/2018

      Non, avoir une bouée, ça s’appelle le Saturnisme.

        9

        bec 06/08/2018

        Vous plombez l’ambiance, ami JGC !

          9

          Chloé 06/08/2018

          Saturne pas rond. Il faut crawler avec un seul bras.

        5

        Vincent Time 06/08/2018

        Et pourtant ça tourne disait Galilée dans sa geôle !

      8

      Ocatar Inetabellatchitchix 06/08/2018

      « si la bouée en question était celle qu’ils portaient autour de la taille » on ne dirait pas « bouée », mais « durillon de comptoir »

4

Yallah 06/08/2018

Une réponse a une interrogation millénaire

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *