Connect with us

Société

Il plaque son île déserte pour vivre son rêve d’habiter en banlieue

Keanu, 32 ans, a réalisé un rêve un peu fou : plaquer son île déserte pour le charme exotique et l’aventure exaltante de la banlieue française. Récit.

Published

on

Né sur l’île de Tubuai en Polynésie française, dans l’archipel des Îles Australes, Keanu est enfin prêt à faire le grand saut. Le déclic ? Il l’a eu il y a quelques mois : « Un jour, je me suis dit que c’était bien beau de mettre des photos des 4000 de La Courneuve sur son fond d’écran mais que ça ne servait à rien de ne pas concrétiser ses rêves ». Le jeune homme était déjà parti une semaine au mois d’août à Corbeil-Essonnes, dans la cité des Tarterêts, mais ça remonte déjà à 2008 : « J’avais adoré mais je brûlais de connaître l’ambiance hors-saison ». Cette fois, il a sauté le pas, le grand départ est prévu pour le 6 octobre : « A moi les grandes étendues de supermarché et les week-ends les pieds en éventail devant la télé à siroter de la 8,6! » s’enthousiasme-t-il.

Grande impatience

Depuis qu’il a son billet en poche, le trentenaire compte les jours avant de pouvoir s’installer dans son nouveau chez-lui. « J’ai longuement hésité avec les quartiers nord de Marseille mais j’ai finalement opté pour le quartier de la Caravelle à Villeneuve-la-Garenne, ça a l’air très vivant et j’ai une location avec vue sur les grues des chantiers des JO. » Le jeune homme est conscient d’être un privilégié : « C’est fou, il y a des gens qui n’ont jamais mis les pieds à Grigny ou à Stains et moi je vais habiter en banlieue toute ma vie ! ». Toutefois, même s’il a hâte, Keanu ne peut pas s’empêcher d’avoir un petit pincement au cœur en pensant à tous ceux qui ne pourront pas partir avec lui : « C’est pas facile, on aimerait emmener ses proches avec soi mais il n’y a pas de place pour tout le monde au paradis ! »

Photo Crédits :andreonegin/iStock

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement