Des jeunes comédiens écoutent attentivement les conseils de leur professeur de théâtre qui n’a pas réussi à percer

64 Publié le 15/10/2018 par La Rédaction
Crédits :DGLimages

Le professeur de théâtre génère souvent beaucoup d’admiration auprès des jeunes acteurs auxquels il enseigne. Pourtant, il n’a pas toujours réussi à appliquer ses très bons conseils lors de sa propre carrière de comédien.

Dans un petit cours de théâtre du 14ème arrondissement de Paris , des élèves écoutent attentivement les conseils de Dominique sur la méthode Stanislavski dont s’est inspiré le très célèbre Lee Strasberg, membre éminent de « l’Acteur Studio ». Véritable expert de la méthode, né d’une mère américaine, Dominique a passé à plus de 20 reprises le test pour entrer au très prestigieux atelier New Yorkais : sans succès. « Alors, vous devez chercher dans votre passé émotionnel pour trouver “l’état” de votre personnage. Je vais essayer la colère pour voir… Bon, je n’y arrive pas, mais vous avez compris le principe » déclare Dominique devant une assemblée de jeunes comédiens ébahis.

Les élèves sont tous sous le charme de leur charismatique professeur « Quand il dit quelque chose, je le crois sur parole, je lui confierai ma vie » déclare un jeune homme, qui vient de passer les 10 dernières minutes à se mettre dans la peau d’un porc pour préparer son rôle de Don Juan. Même enthousiasme pour Sylvie « Je sais qu’il croit en moi et en mon talent. Et puis, je trouve ça incroyable qu’il est refusé d’être comédien pour se consacrer aux autres. » nous délivre la jeune femme, tout en glissant à Dominique un chèque de 3000 euros afin de payer son inscription du mois de Janvier.

Dominique, quand à lui, reste modeste malgré sa grande carrière – silhouette dans les bronzés font du ski, 36 courts métrages étudiants, premier rôle dans les fourberies de Scapin à la salle des fêtes d’Espalion, rôle d’un guichetier SNCF dans Commissaire Moulin, etc… Pour lui, le métier de professeur, c’est avant tout une passion « oui, oui, j’aime ça enseigner… D’ailleurs, vous connaissez pas des gens, vous qui êtes dans les médias ? S’il vous plaît, un rôle ? Un petit ! Même pour un goûter d’anniversaire? Je peux vous faire la scène finale du Dictateur de Chaplin ? je vous en supplie ! attendez, partez pas » déclare Dominique, alors qu’il s’est accroché à la jambe de notre journaliste.

 

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité