Violences policières : Des promeneurs découvrent en pleine forêt des centaines de dossiers de l’IGPN enterrés

0 Publié le 20/11/2019 par La Rédaction
Image parbertvthul de Pixabay

Vierzon – Alors qu’il se promenait, un père de famille a découvert ce qui semble être des centaines de dossiers de l’IGPN sur des supposées violences policières, des dossiers qui étaient sommairement enterrés dans une fosse commune. Reportage.

« Il y avait des centaines de feuillets jaunis par l’humidité, j’ai vite compris sur ce quoi j’avais mis la main » commente le jeune homme. Selon les premières indications, c’est un troupeau de sangliers qui aurait remué la terre et ouvert la fosse dans laquelle reposait depuis des mois le stock d’archives. « C’est ce qui pourrait expliquer pourquoi la justice a été aussi longue à faire son travail » a déclaré l’homme avant d’être arrêté pour outrage à agents et diffamation. « Ces propos sont scandaleux et je ne laisserai personne salir l’honneur de la police » a commenté Christophe Castaner en jetant un conteneur de dossiers dans une brouette avant de disparaître derrière une haie de CRS au travers de laquelle on pouvait apercevoir un brasier naissant et une fumée s’en échappant.

« Des consignes claires ont été données pour que ces dossiers soient stockés dans des lieux sécurisés comme par exemple au fond de la mer du Nord ou dans les crevasses de glaciers alpins » a-t-il ajouté. Interrogé sur la pertinence de telles méthodes de conservation, le ministre a demandé une présentation immédiate de notre carte de presse avant de nous convier pour une visite amicale d’un centre de rétention avant expulsion dans le pays de notre choix.

Publicité
Publicité