Un malinois refuse de rejoindre la brigade canine pour devenir un bon chien-chien

0 Publié le 05/02/2020 par La Rédaction
Image par Katrin B. de Pixabay

Se refusant à de devenir gros chien sans coeur au sein de la brigade canine, un malinois s’est révolté pour devenir ce qu’il voulait être depuis toujours, un bon chien-chien. Reportage.

Nous sommes mardi 8 h. Tous les chiens en formation sont réveillés pour leurs exercices matinaux. Tous sauf Sultan qui a décidé de quitter la brigade, la veille. Une décision qu’il a annoncé à ses formateurs mais aussi à sa famille par ces mots « j’ai toujours senti que j’étais différent mais je ne voulais pas vous décevoir. Je ne peux plus vous cacher la vérité : je suis un bon chien-chien. »

Dans la brigade canine de Mantes-la-Jolie, personne n’a été surpris du choix de Sultan. Pour Canaille, son ancien collègue, c’est même une évidence « Quand on faisait des simulations avec des terroristes, il leur sautait dessus pour leur lécher les visages. Il avait été placé au déminage. Mais même là au lieu de dénicher les explosifs, il ramenait des balles pour qu’on lui jette » nous glisse le beauceron avant d’aboyer après un écureuil.

Aujourd’hui, Sultan vit dans une famille du Loire-et-cher. Très épanoui, il assume pleinement sa préférence et il n’est pas rare de le voir lécher les mains de son maître en pleine rue ou de se rouler par terre lorsqu’une vieille dame s’approche de lui.

L’Atlas GORAFI des Régions de France en vente partout

Publicité
Publicité