Pour garder un pied dans le monde de l’entreprise, les chômeurs devront porter un masque chez eux

0 Publié le 27/08/2020 par La Rédaction
Image par Engin Akyurt de Pixabay

A partir de demain matin, il sera désormais obligatoire pour les chômeurs de porter le masque chez eux, afin de ne pas trop décrocher du monde de l’entreprise.

L’obligation du port du masque en extérieur se généralise un peu partout en France. Au bureau, dans la rue, mais désormais également à domicile. En effet, la ministre du Travail, Élisabeth Borne a annoncé qu’à partir de demain, le port du masque allait désormais devenir obligatoire pour tous les chômeurs, chez eux : « C’est une nécessité dans une période où les durées de non activité peuvent être plus longues que d’habitude. On a noté qu’en très peu de temps, un citoyen sans emploi pouvait vite relâcher ses efforts et devenir petit à petit, ce qu’on appelle dans notre jargon : un Français de seconde zone ».

Nous avons alors rencontré Pierre, un Lavallois de 27 ans, actuellement en période de chômage, qui goûte peu cette obligation : « J’ai pas besoin de porter un masque chez moi pour rester actif intellectuellement. Je suis debout tous les jours dès sept heures du matin. Je me colle devant mon ordi et je cherche des jobs. Mais j’élargis aussi mes connaissances en sciences. Pour les rajouter sur mon CV. Je fais même aussi mes propres recherches sur la Covid-19… et ce que je découvre c’est pas joli-joli. Vous saviez que le virus était une invention de la CIA ? » nous lance-t-il, en s’ouvrant une boite de raviolis en conserve qu’il mangera sans même la réchauffer : « comme un employé de bureau, j’ai pas le temps ! ».

Afin d’éviter les fraudes, le ministère du Travail a décidé de durcir les règles et pense à obliger les chômeurs à allumer leur webcam douze heures sur vingt-quatre, avec interdiction de sortir du cadre de leur caméra. Pierre, notre chômeur, en plaisante : « Chez moi, j’ai l’habitude d’être tout nu… Et je ne compte pas changer ! Donc, si Élisabeth Borne souhaite se rincer l’œil, qu’elle vienne. Qui sait, ça m’aidera peut-être à retrouver du travail ! ».

Le Gorafi est gratuit et il doit le rester.
Vous lisez et partagez le Gorafi ?
Vous voulez continuer? Vous en voulez même plus?
Alors pour continuer et nous développer, avec un nouveau site sécurisé, (SANS PUBS pour ceux qui le souhaiteront) de nouvelles vidéos, des podcasts quotidiens
nous avons besoin de vous ! Vous voulez plus de vidéos Gorafi, du podcast, plus de contenus?
Alors n’hésitez pas à nous soutenir !





Ou Via OkPal avec notre partenaire Ulule

Publicité
Publicité