Connect with us

Société

Le patronat présente ses 8 nouvelles manières de dire « non » lors des entretiens d’embauche

Paris – Le patronat profitait de la conférence sociale pour présenter ses huit nouvelles manières de dire non lors d’un entretien d’embauche.

Published

on

 

Ce sont ainsi huit toutes nouvelles manières testées et approuvées par le MEDEF qui viennent compléter les 10 autres déjà existantes. « Dire non à un entretien d’embauche est quelque chose de très très pointu, il faut savoir se renouveler dans sa manière de faire » explique un patron interrogé. « Pensez à l’employé qui vient passer l’entretien, si on lui répond un simple non, il ou elle va finir par se douter de quelque chose, c’est pour cela qu’on conseille aux sociétés de varier les excuses » souligne un autre. « On oublie qu’en 1970, il n’existait qu’une seule manière de dire « non » et que le progrès social nous a permis de trouver de nouvelles excuses très perfectionnées de ne pas ou plus embaucher ». Outre la TVA, les taxes, l’action du gouvernement, ces nouvelles excuses incluront désormais la météo, un café trop froid, ou les embouteillages que le patron a pu rencontrer sur le chemin. De leur côté les syndicats ont accueilli cette nouvelle en présentant pour l’occasion leurs 6 nouvelles manières de refuser de signer un accord.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement