Connect with us

Société

[Archives] 18 septembre 1837 : Le doyen des Français meurt à l’âge de 46 ans

Yves Michel, le doyen des Français, s’est éteint aujourd’hui à l’âge de 46 ans. Ce citoyen aura vécu une vie incroyable, traversant les époques et les changements.

Published

on

 

Tout commence bien pour lui : fils de bourgeois nantais, sa mère meurt en le mettant au monde à l’âge de 22 ans. Il grandit dans une petite famille puisqu’il a seulement 10 frères et soeurs. Un soir d’octobre, son père décède des suites d’un gros rhume à l’âge avancé de 34 ans. Alors que Louis XVIII revient sur le trône de France, Yves Michel échappe de peu à la mort après s’être inséré une grosse écharde dans le doigt en rabotant son sabot.

Sa femme meurt elle aussi de vieillesse à l’âge de 38 ans. Il élève seul ses deux enfants qui vivront jusqu’à l’âge de 17 ans ; soupçonnés d’être des traîtres à la patrie, ils seront innocentés puis décapités comme le veut la loi. Après cette belle vie, le citoyen Yves Michel va laisser sa place à la citoyenne Joséphine Grandier. Elle devrait devenir la nouvelle doyenne des Français si elle ne décède pas cette nuit – des voisins l’ont aperçue en train d’éternuer à plusieurs reprises.


Illustration : Wikicommons / Jacques Amans

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Les plus consultés