Connect with us

Medias

Europe 1- Nouvelle inquiétude après que Vincent Bolloré a proposé de faire un « gros méchoui » avec les restes des journalistes

Paris – Nouvelle levée de bouclier de la part des journalistes d’Europe 1. Ils s’inquiètent ainsi d’être transformés « en méchoui » selon les propos du milliardaire breton.

Published

on

« Des propos caricaturés et déformés » a souligné la direction d’Europe 1 qui veut temporiser. « Dans tous les cas, le plat avec lequel les derniers journalistes d’Europe 1 seront consommés n’a pas été totalement décidé. Cela peut-être un méchoui, cela peut-être aussi en farce ou même en tartare, il ne faut pas se formaliser et avoir l’esprit ouvert » a commenté le directeur de l’information. Plus tôt, lors d’une réunion de Vivendi, Vincent Bolloré avait laissé entendre « que les journalistes d’Europe 1, je vais en faire un bon méchoui, ça sera formidable. Un très beau méchoui, avec de belles braises et de la bonne viande et de la sauce blanche, formidable » a-t-il lâché avant de se connecter sur Marmiton.org pour y trouver de bonnes recettes de méchoui, puis de racheter le site et d’exiger que les recettes soient désormais rédigées par Eric Zemmour et présentées par Laurence Ferrari.

« Je veux pas finir en méchoui, c’est trop injuste » a répété un journaliste d’Europe 1 tentant de prendre la fuite par les fenêtres de son bureau avant de se rendre compte qu’elles étaient toutes désormais verrouillées. De son côté, dans une tentative d’ouvrir le dialogue, la direction des ressources humaines de Lagardère a laissé entendre que les journalistes pourraient cependant choisir leur mode d’abattage et ce de manière « digne et humaine », assurant qu’aucun journaliste « ne serait à priori consommé ou dévoré encore vivant ».

Photo By Andre Piquet – Own work, GFDL,

By Thesupermat – Own work, CC BY-SA 4.0

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement