Connect with us

Vélo

Tour de France – Les coureurs autorisés à tirer au LBD pour éloigner la foule

Alors que les coureurs entament leur deuxième semaine de course, l’organisation du Tour de France vient de dévoiler plusieurs mesures radicales visant à limiter les risques de chutes provoquées par la foule.

Published

on

Après une première semaine marquée par les chutes, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a profité de la journée de repos pour réfléchir à de nouvelles règles visant à renforcer la sécurité des coureurs. La principale nouveauté se trouve du côté de l’équipement des cyclistes qui seront désormais dotés de matraques et de lanceurs de balles de défense. Du matériel qui pourra être fourni par les directeurs d’équipe pendant la course et avec lesquels ils auront la possibilité de viser les spectateurs qui empiètent sur le parcours.

En complément à ces nouveaux équipements, Le directeur du Tour précise également que le passage des coureurs sera précédé d’une moissonneuse-batteuse afin d’écarter la foule dans les endroits les plus fréquentés du parcours. Le directeur du Tour appelle cependant les coureurs à une utilisation raisonnée et appropriée des lanceurs LBD « en fonction de la menace exercée par la foule, sauf si ces derniers portent des déguisements de vikings ou de pénis ».

Christian Prudhomme a aussi dévoilé un nouveau règlement concernant directement les spectateurs qui se rendront au bord de la route du Tour de France. Avec en premier lieu, une nouvelle réglementation des pancartes et l’interdiction des polices d’écriture en couleur, trop criardes et coupables selon lui de déconcentrer les coureurs.

Le maintien de la pluie jusqu’à l’arrivée à Paris et la diffusion de chansons de Chimène Badi par la caravane ont également été annoncés pour réduire le nombre de spectateurs.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement