Connect with us

Foot

À quelques heures de la clôture du mercato, le FC Kaboul peine toujours à attirer des joueurs

Malgré de nombreux efforts financiers, aucun joueur n’a souhaité rejoindre le club de la capitale.

Published

on

Le club bénéficie d’installations modernes qui n’ont rien à envier aux plus grands clubs européens, d’une capacité salariale très alléchante, et pourtant toujours aucun joueur n’a souhaité rejoindre le FC Kaboul. “C’est une situation inexplicable, le mercato va fermer ses portes et on a essuyé que des refus” nous confie l’un des recruteurs qui a la kalachnikov d’un taliban pointé sur son visage.

Du côté de la direction, c’est la même incompréhension “ Bon d’accord, c’est pas une situation politique des plus stables. Mais honnêtement, vous préférez gagner 200 000 euros par mois et vivre avec des talibans, ou gagner 50 000 jouer à Clermont Foot, et devoir vivre à Clermont-Ferrand  ?” nous confie le président alors qu’il est fouetté par deux hommes cagoulés. 

On semble donc se diriger vers une impasse pour le FC Kaboul, mais le club n’est pas le seul à avoir essuyé des refus lors de ce marché des transferts puisque le Dynamo Pyongyang, et que l’Olympique de Khartoum n’ont également enregistré aucune signature de joueurs pour l’instant.   

Photo iStock

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement