Connect with us

Monde Libre

Pour obtenir l’asile politique en France, Julian Assange demande la nationalité ukrainienne

Alors que la justice britannique a autorisé formellement mercredi 20 avril l’extradition du fondateur de WikiLeaks, celui-ci a décidé de tenter le tout pour le tout en demandant la nationalité ukrainienne.

Publié le

 mar 

Le tribunal de Westminster Magistrates, à Londres, a officiellement rendu une ordonnance d’extradition et il revient désormais à la ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, de l’approuver. Mais les avocats de la défense peuvent encore faire appel devant la Haute Cour. Ils ont également conseillé à leur client de demander la nationalité ukrainienne pour solliciter ensuite l’asile politique en France. Or les doutes subsistent quant à la sincérité de sa démarche. « Je ne l’ai pas vu s’engager vraiment pour l’Ukraine. Pour exprimer sa solidarité de dernière minute, y a du monde mais quand il s’agit d’aller donner un coup de main à la frontière de la Pologne, y a plus personne », a déploré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. « Aucun drapeau ukrainien sur ses profils, un homme qui s’entête à rester cloîtré plutôt que d’aller sur le terrain, je suis désolé, moi j’appelle ça de la récupération politique ! » a tranché de son côté Stanislas Guérini, délégué général de LREM.

De plus en plus isolé

Aux États-Unis, le président Joe Biden a regretté « l’égoïsme d’un homme qui a persisté pendant des années à rester américain et qui ne s’est jamais élevé publiquement contre la politique russe. » Puis d’ajouter : « C’est bien la preuve qu’il est pro-Poutine. » « On a affaire à un homme complètement obnubilé par sa propre situation et pas du tout ouvert sur le monde. Bref, un totalitariste », accuse quant à lui le président chinois Xi Jinping.

De son côté Emmanuel Macron a déclaré : « Il y a un temps pour tout. Oser venir plaider son petit cas personnel alors que le destin démocratique de la France se joue en ce moment et que je suis le dernier rempart au fascisme, je trouve ça indécent. Quelle indignité ! »

By Snapperjack from London, UK. – File:Julian Assange in Ecuadorian Embassy.jpg, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=23276227

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés