Lacanau : un grain de sable en pleine crise existentielle

30 Publié le 07/03/2013 par La Rédaction

C’est une histoire peu banale que rapporte le journal Sud-Ouest dans son édition du jour. Un grain de sable d’une des plages de Lacanau en Gironde traverserait une difficile crise existentielle après avoir découvert qu’il était loin d’être seul et unique en son genre. Une situation que la municipalité prend très au sérieux, à quelques mois du début de la saison touristique.

C’est une histoire peu banale que rapporte le journal Sud-Ouest dans son édition du jour. Un grain de sable d’une des plages de Lacanau en Gironde traverserait une difficile crise existentielle après avoir découvert qu’il était loin d’être seul et unique en son genre. Une situation que la municipalité prend très au sérieux, à quelques mois du début de la saison touristique.

Un choc incommensurable

C’est un grain de sable comme il y en a des millions d’autres sur cette plage de Lacanau en Gironde. Pourtant un drame intime et terrible s’y déroule. Depuis plusieurs semaines, un des grains de sable de cette plage ne se sent plus à sa place. Après avoir découvert qu’il était loin d’être le seul dans son genre, le jeune grain de sable a sombré dans une profonde dépression. « J’ai réalisé que j’étais du même acabit que des millions d’autres, peut-être des milliards. Une effrayante banalité » raconte-t-il dans une interview au journal du Sud-Ouest. Un grain de sable mélancolique et qui ne supporte plus ce train de vie morne et sans grand intérêt, malgré un point de vue imprenable sur l’océan toute la journée.

« Je ne me sens plus à ma place. Je crois que je ne supporte plus ceux qui m’entourent » dit-il. « C’est très dur de se rendre compte que vous n’êtes rien de plus qu’un grain de sable parmi des milliards d’autres grains de sable. Cela prend du temps pour réussir à conceptualiser la chose ». Une situation prise très au sérieux par la municipalité. À quelques mois de la saison touristique, personne ne veut prendre le moindre risque.

« Nous allons discuter avec cette personne et essayer de la raisonner. Et surtout nous allons tenter d’éviter une contagion. Car cette mélancolie pourrait bien déboucher sur de l’agressivité. Et c’est la dernière chose que nous voulons » assure le cabinet du maire de la ville. Dans l’immédiat, le grain de sable a assuré qu’il réfléchissait à son futur immédiat. « Peut-être saisir une vague et voyager, changer d’air ».

La Rédaction

Illustration: wolv / iStock

Publicité
Publicité

30 avis éclairés

131

paaaaaaanda 14/07/2013

Non mais il a un grain ce grain !!!

152

Kty Konéko 10/04/2013

il devrait se réfugier dans un oeuil et là il deviendra une personnalité connue et reconnue !

    139

    Lazaza 15/07/2013

    Ou dans un engrenage… N’importe quelle mécanique et le tour est joué, c’est la célébrité…

141

Jerome 11/03/2013

Moi aussi j’ai un grain. C’est pas pour autant qu’il stresse. Moi par contre, je suis plutôt en mauvais état…

142

jojo la patate 09/03/2013

« Car cette mélancolie pourrait bien déboucher sur de l’agressivité.»

Cela pourrait d’autant plus déboucher sur une vague de suicide.

134

Basile Lespert 08/03/2013

Comment peut-on établir une théorie pareille ? Je ne crois pas que les grains de sable aient une conscience pour se sentir de la sorte. Les cailloux sont plus gros déjà et eux tout le monde s’en fout ? Les pierres et les rochers devraient être les premiers objets d’études. Bien que je ne crois pas du tout à cette histoire !

    173

    Arobase 09/03/2013

    Mais Basile, c’est quoi ce soudain accès de scepticisme ?

133

Kalissondex 08/03/2013

Je me souviens de ces grains de sable si épanouis de « Bonne nuit les Petits », avec Nounours, Nicolas, Pimprenelle et le Marchand de Sable… Popopo popopopom !

143

O-Sot-court 08/03/2013

Sainte Rosace, priez pour nous pauvres pêcheurs de Lacanau,la plage ou les grains stressent

146

Barny (l'Uminati) 08/03/2013

Je suis psychanalyste à mes heures, et ayant lu cet article, je reconnaît dans les dires de ce grain de sable qu’il y a lieu de s’inquiéter. Il vit un méta-trouble ParanoPsychoPsychiatrique du développement Oedipien plus couramment appelé MTPPPD par notre corporation, une mère au coeur de pierre, n’offrant aucune affection, une absence du père, uniquement présent par vagues
et des coups violents de celui-ci sur sa
mère qui à, si dure qu’elle soit, fini par mourir à sa naissance, affaiblie par les frappes répétées. Son père, quant à lui, s’est enfui tel la marée après ce crime et n’est jamais revenu, ces manques affectifs ont traumatisé notre pauvre ami grain, il faut donc lui redonner confiance ne lui-même. C’est pourquoi je demande au Gorafi de relayer l’information à ce grain pour qu’il puisse prendre contact avec moi et que nous puissions entamer une thérapie. Toutefois, conscient que c’est le coût des thérapies qui fait « guérir » 80% des clients en psychanalyse, je lui offre en cadeau , une image psychoneuroanalytique lui montrant sa beauté intérieure 🙂

http://www.google.be/imgres?imgurl=http://www.linternaute.com/science/environnement/photo/grains-de-sable-en-folie/image/grains-sable-457045.jpg&imgrefurl=http://www.linternaute.com/science/environnement/photo/grains-de-sable-en-folie/grains-de-sable-en-folie.shtml&h=383&w=540&sz=135&tbnid=WExYTYHrdnX2nM:&tbnh=90&tbnw=127&zoom=1&usg=__l9lhOlxY6PNFAm8ltE7b4daPnJ0=&docid=KuKAdl2-F4XhrM&sa=X&ei=Nqo5UZOqFK_64QSQhYCICg&ved=0CDYQ9QEwAQ&dur=443

123

Ysabeau 08/03/2013

Article populiste qui va encore faire le jeu des partis extrémistes !

130

Master B 08/03/2013

Encore l’attitude laxiste de ce gouvernement crypto-communiste de la gauche caviar bobo parisienne!
Que l’on renvoie vite ce grain de sable et ses semblables au Sahara avant qu’on ne les retrouve dans nos chers engrenages bien français!

    129

    Barny (l'Uminati) 08/03/2013

    Selon moi, le problème n’est pas d’ordre politique mais bien psychologique, lisez-donc mon diagnostic 🙂

      139

      Master B 08/03/2013

      Pas de ça avec moi monsieur! Vos tours de passe-passe maçonniques n’impressionnent que vous!

137

Noméoh 08/03/2013

J’ai pas d’avis éclairé mais je trouve que faire tout ce pataquès pour un seul grain de sable… Franchement … Tant qu’il est qu’un, foutons-lui un coup de pied dans le ventre.
Et dans la tronche.
Et cassons-y les jambes.

    130

    Nasty 07/05/2013

    Oh, vous savez, quand y’en a qu’un, ça va mais quand ils sont plusieurs…

155

yaourth 07/03/2013

mais pourquoi se préoccuper de ce grain lacanien ? pensez a ceux du pyla qui ont du supporter « Dubosq » lors des tournages de « Camping 1 et 2 »!!!!!!

    137

    Vdb 09/03/2013

    « grain canaulais »

    Lacanau vient du latin canalis qui signifie canal, et s’écrivait auparavant La Canau, d’où le nom donnait à ses habitants et grains de sable..

145

confluence 07/03/2013

Au Sahara, un mouvement de protestaion s’étend chez les grains de sables du désert du a une surpopulation grandissante. Notre président compte envoyer des négociateurs discrets.
Pour l’instant, l’armée se défend de toute implication, même si sa présence à proximité laisse planer un doute bien légitime.

120

François T 07/03/2013

Si le grain de sable refuse de faire son boulot, Menacez-le de faire venir Depardieu pour s’asseoir dessus. Hop, au turbin, comme les autres.

124

Cyrano 07/03/2013

Mouais, ce n’est encore qu’un début à mon avis. Une rumeur restant toutefois à confirmer ferait état d’un problème similaire que vivrait la planète Terre. Ha ils ont l’air malins les astrophysiciens qui nous annoncent périodiquement des découvertes d’exo-planètes en se faisant claquer les bretelles. Il ne faudrait pas que notre planète en prenne ombrage, enfin pas tant qu’on a les pieds dessus, il pourrait nous en cuire. Non mais imaginez-vous que la Terre nous fasse une petite dépression, j’aime autant ne pas savoir comment ça pourrait bien se traduire.

P.S. : dernière minute : on aurait entendu parler d’un être humain qui vivrait un soucis semblable : il se croyait seul et unique avec son iPhone4… peut-être d’autre nouvelles dans un prochain bulletin.

145

KOH 07/03/2013

Au goulag… Paris-Plage, par exemple…

153

Prosper Youplaboum 07/03/2013

enfin un article de fond, qui ose traiter d’un sujet encore tabou aujourd’hui.. N’oublions les galets des plages de la manche qui vivent le même calvaire.

    130

    Sygmund 07/03/2013

    Oui, d’autant que les galets des plages de la manche vivent dans le nord. Ils sembleraient d’ailleurs qu’ils y soient moins nombreux, alors qu’à Lacanau, ça s’entasse! Certes le temps est meilleur, mais quand on choisit sa destination en fonction de la météo qu’on s’étonne pas ensuite d’avoir l’impression de VIVRE COMME UN MOUTON AU MILIEU DES MOUTONS!

156

Edmond Lagouge 07/03/2013

Evidemment les journalistes cèdent à la facilité en donnant toujours la parole aux mêmes, mais à quand un vrai sujet sur les grains de sable qui finissent dans la démence, prisonniers dans des sabliers de verre, méthode barbare à l’heure du numérique, ou ceux, incarcérés dans les millions de mètres cubes de béton de nos villes ?

N’oublions jamais que ces grains de sable, dociles aujourd’hui, pourraient devenir demain les pires ennemis des fragiles rouages de notre société…

    125

    nalaf 07/03/2013

    J’ai ouvert un jour une bouteille contenant un SOS envoyé par un grain de sable embarqué par erreur par un spationaute en route vers la station ISS. Il vit un véritable calvaire, seul dans un tube de métal en orbite autour de la Terre. Il y a de vraies tragédies quotidiennes dont on ne parle plus !

146

ben 07/03/2013

A quand un reportage sur les grains de sable émigrés clandestins qui prennent des risques fous entre des doigts de pieds ou des fesses par exemple, pour quitter les leurs et tenter de trouver un peu de réconfort loin des plages ?

193

PM 07/03/2013

Un pigeon de Paris vivrait le même drame…

    138

    Matthieu 08/03/2013

    Rumeur qui s’avère être vrai ! Source : Pigeons de combat du 92.

149

Ciccio 07/03/2013

On est loin de la côte d’azur et ses grains de sable immigrés. La bonne vieille côte d’azur qui était autre fois remplies de gravier s’est vu être occupée par du sable. Peut-être que ce grain de sable aura un jour la chance de voyager et de participer à la « sablisation » d’une plage de gravier ailleurs dans le monde…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *