Ligue 1: Un supporter stéphanois déçu de ne pas avoir entendu craquer la cheville de Thiago Silva

32 Publié le 18/03/2013 par La Rédaction

Il y a des matchs de foot où l’on aimerait être sur le terrain au côté des joueurs. Et l’ASSE-PSG d’hier soir est un de ceux là. Soldé par un match nul, la rencontre a sonné comme un coup d’arrêt pour les parisiens. Mais ce qui a particulièrement retenu l’attention c’est une faute non sifflée du brésilien Brandao qui évolue à Saint-Etienne sur son compatriote Thiago Silva. Une semelle violente sur la cheville du défenseur du PSG qu’un spectateur des Verts aurait aimé suivre avec plus d’attention.

Il y a des matchs de foot où l’on aimerait être sur le terrain au côté des joueurs. Et l’ASSE-PSG d’hier soir est un de ceux là. Soldée par un match nul, la rencontre a sonné comme un coup d’arrêt pour les parisiens. Mais ce qui a particulièrement retenu l’attention c’est une faute non sifflée du brésilien Brandao qui évolue à Saint-Etienne sur son compatriote Thiago Silva. Une semelle violente sur la cheville du défenseur du PSG qu’un spectateur des Verts aurait aimé suivre avec plus d’attention.

« Entendre l’os se fendre »

Luc, 32 ans, reste un stéphanois de cœur. Mais hier plus que le nul de son équipe c’est le fait de ne pas avoir profité pleinement de cette faute qui le chagrine : « On a marqué un but juste après, c’est cool. Mais j’aurais tellement aimé être là juste à côté de Brandao pour entendre la cheville de Thiago Silva se briser sous sa semelle . Malheureusement, hier j’étais trop loin dans les tribunes, déjà pour le voir correctement, mais surtout pour l’entendre.»

Depuis, le supporter des Verts se repasse l’action en boucle, partagé entre regret et désir de changement: « C’est vraiment dommage de passer à côté d’un moment de sport comme celui-là. Il faut dire qu’il y’ a toujours trop de bruit dans les stades. C’est vrai que nous, les supporters, on aime bien crier pour encourager notre équipe. Mais quand ça dessert le plaisir comme c’est le cas là, je me dis que ça vaudrait le coup de changer 2-3 trucs. »

Une meilleure sonorisation des stades

Luc qui fait partie du groupe de supporters stéphanois les « Magic Fans » dit vouloir mobiliser les instances du club : «Avec les collègues on va essayer de se faire entendre justement auprès des dirigeants des Verts et du chaudron pour essayer d’obtenir une meilleure sonorisation dans le stade. Peut-être voir aussi à réduire la distance physique entre le terrain et les gradins pour que là prochaine fois qu’un tibia ou une cheville se brisent en deux, tous les supporters stéphanois puissent en profiter. »

La Rédaction

Illustration: capture d’écran

Publicité
Publicité