La lourde tâche de devoir supporter ses beaux parents désormais élargie aux couples de même sexe

36 Publié le 23/04/2013 par La Rédaction

Paris – Quelques heures après l’adoption du texte sur le mariage entre couples de même sexe, ces mêmes couples ont soudain réalisé qu’ils allaient eux aussi devoir supporter, et ce pour de nombreuses années, des beaux parents. Reportage.

Paris – Quelques heures après l’adoption du texte sur le mariage entre couples de même sexe, ces mêmes couples ont soudain réalisé qu’ils allaient eux aussi devoir supporter, et ce pour de nombreuses années, des beaux parents. Reportage.

Julien et François sont en couple depuis deux ans. Ils ont milité tous les deux en faveur du texte pour le mariage pour tous. Mais ce soir, à peine quelques minutes après l’adoption du texte, c’est la gueule de bois et la peur qui s’est installée pour ce jeune couple. «Soudainement j’ai réalisé que j’allais moi aussi avoir une belle-mère.» raconte Julien, terrorisé. «Jusqu’ici, je n’y pensais pas, je me moquais de mes potes hétéros à leur mariage. Je plaisantais car parfois je connaissais les belles-mères des uns et des autres et c’était pas facile pour eux. Je voyais mes potes me dire “Si tu voyais ma belle-mère !” ou “Purée j’en peux plus de ma belle-mère !”. Et aujourd’hui, ça nous arrive, à nous, non.» a expliqué le jeune homme lors d’une conférence de presse improvisée.

Même avis pour François qui s’inquiète. «On ne savait pas que les beaux-parents étaient inclus dans le texte, on se sent un peu floués. Le gouvernement est passé en force, il n’y a pas eu de débat sur les belles-mères alors que ce texte y menait, même s’il n’en faisait pas mention. Le gouvernement le savait, c’est scandaleux !» affirme le jeune homme. Constat amer et similaire chez Caroline et Amina, un couple de Lyon. Pour elles aussi, c’est la stupéfaction. «On savait pas, on a l’impression qu’on nous a baladé tout le long de ce texte. J’ai croisé une seule fois mon beau père et je peux vous dire, il est pas commode» estime Amina.

Avis néanmoins non partagé par Caroline qui estime pour sa part que «Amina va un peu trop loin et abuse grave en parlant de sa maman devant un journaliste que le couple ne connaît même pas». Et Caroline de rappeler à toutes fins utiles que sa propre future belle-mère n’est pas facile non plus. Des propos qui ont provoqué un vif échange entres les deux jeunes filles, les obligeant à mettre fin prématurément à la conférence de presse organisée pour l’occasion.

Mais l’inquiétude concernant les beaux-parents s’étend aussi aux futurs enfants de ces couples homosexuels. Une inquiétude que les opposants aux mariage pour tous n’ont pas mis longtemps à s’emparer pour mieux l’instrumentaliser. «Quand ces enfants vont grandir ils vont rencontrer et peut-être épouser des enfants de couples de même sexe. Imaginez un instant ces enfants qui devront vivre avec la peur d’avoir deux belles-mères ou deux beau-pères à charge. Ce soir je pense à eux. Nous savons tous ce que c’est : une belle-mère ou un beau père c’est suffisant. Alors n’ajoutons pas de la souffrance à de la souffrance» a réaffirmé Hervé Mariton lors d’un point de presse.

La Rédaction

Photo uanmonino /iStock

Publicité
Publicité

36 avis éclairés

134

Avena 07/10/2015

il faut tout de même reconnaître que ce n’est pas évident pour les beaux-parents aussi homosexuels ou non.

156

Greg 27/12/2013

Mon avis éclairé, c’est que « réaliser » ne veut pas dire « se rendre compte », en français.à

Les couples homos se rendent compte qu’ils ont des belles-mères dans leur foyer.

Nous autres nous rendons compte que nous avons de belles pives dans nos journaux.

160

Lnk 27/12/2013

Une belle occasion de faire une réforme consensuelle et trans-partis : réserver le mariage pour tous aux orphelins.

158

olive 28/04/2013

C’est la Belle-mère médicalement assitée faillait y penser les gars…

147

Florent 26/04/2013

Peut être que Le gouvernement devrait profiter de l’occasion pot légiférer sur l’emprise des belle-mères et l’impact sur les couples mariés.
En effet, le gouvernement recherche et à besoin d’un consensus et tous les français adhéreraient à un texte de loi permettant d’éviter les repas du dimanche chez belle-maman.

161

Jean-Abraham 26/04/2013

Encore une fois les médias commentent l’immédiat !
Mais pensez-vous à la génération suivante qui s’expose au risque d’être élevée par deux mères juives ?

155

ZENIT 25/04/2013

Les enfants issus de l’assistance publique et les orphelins ( lines) vont voir leur côte d’amour grimpée en flêche.

158

La lourde tâche de devoir supporter sa be... 24/04/2013

[…] Paris – Quelques heures après l'adoption du texte sur le mariage entre couples de même sexe, ces mêmes couples ont soudain réalisé qu'ils allaient eux aussi devoir supporter, et ce pour de nombreuses années, des belles-mères.  […]

145

Sergeant Pepper 24/04/2013

Je viens juste de dire, ailleurs qu’ici, que votre site, que je découvre aujourd’hui, me rappelait The Onion. Me pardonnerez-vous ?

148

Titine 24/04/2013

C’est sexiste comme blague. Donc pas une blague.

    157

    Solon 09/11/2013

    Ah ah ah ! Très bonne blague !

149

Rouldug 24/04/2013

Rrrrhhooo mais que fait le gouvernement ?

143

FLOBAUD 24/04/2013

on les obligent pas à se marier aussi !!

126

La carotte 24/04/2013

Ils peuvent aussi avoir plusieurs beaux-pères et pas de belles-mères

156

Frigide Barjot 24/04/2013

J’ai un stock de sweat à vendre si certains sont intéressés…

    157

    Julien 24/04/2013

    J’en veux un rose avec deux papas.

156

Inti 24/04/2013

Ah il fallait écouter Marc Le Fur! Le seul à avoir eu la clairvoyance de s’inquiéter avant tout le monde de la belle-mère.

159

Creuxduloup 24/04/2013

Plus de belle mère!
vous n’avez rien compris:
mais « parentsA2/conjointB » !
Il (elle) peut être chiant quand même, ça c’est d’accord !

    142

    KOH 24/04/2013

    Je n’ai rien compris à ta démonstration. C’est « plusse » ou « plus du tout » ?

    Et si c’est « plus du tout », c’est que la belle-mère serait une femme de l’autre sexe ?
    C’est ça que tu veux dire ?

154

Noo 23/04/2013

Il faut voir le bon côté : certains n’en aurons aucune!!

151

Grammar 23/04/2013

>ue les opposants aux mariage pour tous

Déjà qu’on ne s’en sort pas grammaticalement sur les notions de genre, voilà que le nombre pose également problème, semble-t-il !

161

Jerome 23/04/2013

Quel racisme envers les beaux-pères, ils ont le droit d’être haïs aussi. Non aux discriminations.

    141

    Julien 26/04/2013

    Si c’est de l’humour, ton commentaire est excellent.
    Par contre j’ai un doute. Il faut arrêter. ça n’a rien de sexiste. C’est juste que les mères sur-protège leurs filles. ça n’a rien de sexiste et encore moins de racisme.

147

Sam Hocevar 23/04/2013

Haha mais bravo « devant un journaliste que le couple ne connaît même pas ». C’est une leçon de savoir-vivre.

159

Ysabeau 23/04/2013

Et oui les belles-mères sont livrées avec le mariage. Fallait se renseigner avant.

147

Anonymous 23/04/2013

Mon avis éclairé est que dans le futur certain(e)s chanceux / chanceuses pourront de plus prétendre à 2 mères, 2 belle-mères, 4 grand-mères et 8 arrière-grand-mères.

    165

    Flo 24/04/2013

    Plus que de la chance, on peut dire qu’ils auront de la chatte !

    173

    fourmirouge 30/04/2013

    et pourquoi pas 2 pères, 2 beaux-pères, 4grands-pères et 8 arrières grands-pères
    Peut être qu’il y a moins de problèmes

156

Un anglophone 23/04/2013

Excellent la chute sur les deux belles mères ! Je ne l’avais pas vue venir. Excellent.

    154

    bertrand renard 24/04/2013

    ça fait deux fois « excellent ». deux fois

      155

      Roger Rabbit 24/04/2013

      ça fait deux fois « deux fois », oui deux fois !

155

Pierre 23/04/2013

Conférence à Strasbourg de l’UMP également (Figaro 23 avril):
« Une belle mère, ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça pose des problèmes » (à propos de belles-mères auvergnates dit-on à l’UMP).

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *