Apple fête ses bénéfices records en livrant en pâture un employé de Samsung à ses actionnaires

100 Publié le 24/04/2014 par La Rédaction

Palo-Alto – Terrible scène hier lors de la divulgation du chiffre d’affaire d’Apple. À l’issue de la soirée, un employé de Samsung a été jeté en pâture aux actionnaires d’Apple qui n’en ont fait qu’une bouchée et ce en quelques secondes. Reportage.

La chose n’a duré que quelques minutes mais a profondément choqué ceux qui y ont assisté. Au moment de la clôture de la publication des chiffres, un employé d’une boutique Samsung, grand rival de la société à la pomme, a été amené en public. Puis sous les acclamations de la foule, il a été jeté dans une fosse où se trouvaient les actionnaires qui se sont jetés sur lui. « C’était horrible, il n’a rien pu faire » raconte une employée qui a souhaité rester anonyme. « C’était un combat à 10, voire 15 contre un. Personne n’aurait survécu » raconte un autre. Les actionnaires se seraient jetés sur le malheureux malgré les supplications de celui-ci pour le faire sortir de là. « Des gens ont bien tenté de jeter une corde ou une arme mais on les a menacé de suspendre leur compte iTunes » raconte un autre.

Du côté d’Apple, on temporise, on refuse de confirmer ou d’infirmer, se bornant à répéter qu’il s’agissait d’une cérémonie à titre privé. Mais pour beaucoup, c’est un nouveau signe de l’escalade dramatique entre les deux rivaux du marché du mobile. « Je pense que Samsung a compris le message envoyé. Nulle part ils ne doivent se sentir en sécurité » affirme un employé de l’Apple Store d’Opéra, à Paris. D’autres affirment que ce genre de démonstration est courante dans les soirées d’actionnaires. « On a vu des employés de Samsung s’en sortir, survivre à plusieurs combats. Ceux-là sont affranchis et rendus à leur famille » raconte un autre employé qui refuse de donner plus de détails. « Quand on choisit ce métier, on connaît les risques. Ce jeune savait, il ne faut pas le plaindre » tranche un autre.

Mais Samsung n’a pas dit son dernier mot et souligne que Apple n’a, une fois de plus, fait que reprendre une pratique très courante au sein de l’entreprise sud-coréenne. « Pour féliciter nos employés et les motiver, nous leur livrons parfois des représentants d’Asus, dans les mêmes conditions mais sous un contrôle vétérinaire strict » souligne un porte-parole qui a annoncé qu’il allait vérifier s’il n’y avait pas des brevets déjà déposés pour cette pratique.

La Rédaction

Publicité
Publicité