Art Contemporain : L’œuvre star de la FIAC était en fait un simple interrupteur

52 Publié le 22/10/2015 par La Rédaction

Les collectionneurs d’art contemporain se souviendront longtemps de ce jeudi 22 octobre 2015, jour de l’ouverture de la 41ème foire internationale d’art contemporain.

 

Il était 14h lorsque les agents de sécurité du Grand Palais ont remarqué un attroupement d’environ 200 personnes devant un mur où n’était pourtant accroché aucune œuvre. Un agent de sécurité s’est alors dépêché sur place et a découvert que les visiteurs regardaient l’interrupteur du stand 123. « Ils prenaient des photos et demandaient le prix de l’œuvre, je n’ai jamais vu ça en 30 ans de FIAC » raconte Victor Bernard, agent d’accueil de la foire.

«L’œuvre phare c’est l’extincteur jaune de Vitaly Komar »

Devant cet afflux de plus en plus massif, Jennifer Flay, directrice artistique de la foire internationale a dû intervenir en personne à l’aide d’un haut-parleur en montant sur une chaise pour annoncer que cet interrupteur était un interrupteur et non pas une œuvre d’art. Renvoyant les visiteurs vers l’œuvre phare officielle de l’exposition, un extincteur peint en jaune accroché au 2ème étage par l’artiste russe Vitaly Komar.

Rappelons tout de même que ce n’est pas le premier incident qui perturbe la FIAC, l’année dernière un collectionneur Suédois avait acheté 35000 Euros une galette saucisse au snack de la foire en la prenant pour une création d’un jeune artiste breton.

Publicité
Publicité

52 avis éclairés

    152

    HerveLE 26/10/2015

    je ne vois pas pourquoi il faudrait dédramatiser. Il s’agit de l’argent du contribuable. La dette de la France met au chomage 1000 personne de plus par jour qui connaissent un taux de suicide 5 à 10 fois supérieux aux autres catégories sociales.

140

Barbra Stressante 24/10/2015

Vraiment navrant.
L’année dernière c’était l’inverse, personne n’a porté la moindre attention à l’extincteur de l’entrée principale, excepté un préposé à la sécurité qui devait avoir le goût sûr. C’était en réalité une oeuvre maîtresse, une très fine satire de nos sociétés sous contrôle, parfaitement maîtrisée plastiquement jusqu’au moindre détail, preuve en est que tout le monde s’y est laissé prendre, à part le préposé à la sécurité et moi-même, qui avons apprécié l’intelligence de l’oeuvre pendant une heure entière non sans une tacite connivence, pendant que la foule se pressait sottement devant des stands éloquents de vacuité, que voulez-vous c’est ainsi, tout le monde ne peut pas disposer d’un sens artistique inné. Mais enfin, comme il faut savoir partager son goût pour les belles choses, aux quelques-ceux encore intéressés par le grand Art, je livre le nom de l’artiste qui était inscrit au bas de l’oeuvre : SECURIMAX. Un génie dont on reparlera.

    155

    Photo73 26/10/2015

    Extincteur à poudre, eau ou CO2 ? Ça change tout au niveau des formes (tromblon pour le CO2 (-78°C)), de l’esthétique mais peut conduire à des drames en cas d’incendie. Une œuvre d’art ne sait pas éteindre les flammes faute de contenu, ce n’est qu’une enveloppe, un concept, pas un réservoir pressurisé. Une œuvre ne fait pas pschiiiiit ! Dommage.

161

Jay Riecompris 23/10/2015

C’est géniaaaaaal. C’est fort, c’est graphique, j’a…dore. Non, mais vraiment.

163

Photo73 23/10/2015

Elle est traitresse cette nouvelle.
On donne un avis éclairé, éteint, éclairé, éteint, rien qu’en manipulant l’œuvre.
Où donner de la tête ? Mes yeux clignotent.

135

art1go 23/10/2015

L’interrupteur n’est que la partie émergée d’une installation électrique qui évoque sous un certain angle, la constellation d’Ophiuchus.
C’est beau mais inestimable. Sauf si vraiment vous insistez évidement, là, on peut négocier.

164

myfene 23/10/2015

Un interrupteur n’est jamais simple. Il suffit de le démontrer pour s’en apercevoir. On tombe invariablement sur deux ou trois fils dont on ignore l’utilité. D’après les experts l’un des fils transporte «la phase», l’autre un truc neutre. Le troisième est le fil de terre.
S’il n’y a pas de fil, c’est une authentique oeuvre d’art.

    162

    Max 23/10/2015

    Un fil de terre dans un interrupteur ?! C’est un coup des chinois verts !
    (Faudra qu’on m’explique comment on fait un court circuit dans un inter)

    151

    jeglisséchef 23/10/2015

    Je croyais qu’il n’y avait qu’un seul fil, voyez-vous, qui arrivait puis repartait. Sont bâtards les switch anglais.

      152

      Gti 23/10/2015

      Un conducteur qui ne rencontre aucune résistance est un fil au dindron (de la farce) krh hh

    152

    totoNaimePasLaSoupe 23/10/2015

    En même temps, ce n’est pas la complexité qui fait l’oeuvre. Je dis ca, mais ce n’est que mon avis éclairé.

    167

    Photo73 23/10/2015

    Si la phase (rouge, marron, surtout pas bleu ni jaune tigré) arrive d’un côté et le neutre (bleu par convention) de l’autre, ne pas toucher à l’œuvre, sinon ça va faire pschiiiiiit avec force fumée, une fois.
    Les longs circuits sont préférables. 🙂

    162

    myfene 24/10/2015

    Je vous ferai remarquer que j’ai un interrupteur près de mon épaule gauche.
    Un double interrupteur qui commande quatre lumières. Une dans le petit salon. Les trois autres dans la chambre attenante (deux sur les chevets et une générale). Près de la porte se trouve un interrupteur triple ainsi que sur chaque chevet.
    Celui qui osera prétendre qu’il ne faut qu’un fil, voir deux pour commander tous ces éclairages se fourre le doigt dans l’oeil.
    Je pense qu’il n’ est pas démontable et qu’il faut probablement détruire le mur pour accéder au fils.
    Le switch de gauche provoque des hurlements et des mots grossiers en langue étrangère lorsqu’il est utilisé a bon escient. Celui de droite se contente d’allumer un lampe banale.
    Ils doivent être typiquement britanniques.

142

P.Ysbas 23/10/2015

Ils vont doter l’extincteur d’un détecteur de fumée. Manquerait plus que l’extincteur prenne feu !

183

piano 23/10/2015

les experts pensent qu’il s’agit d’une œuvre relevant d’un courant alternatif probablement sans lendemain.
Les visiteurs neutres qui ont fait volte-face, en masse ne s’y sont d’ailleurs pas trompé : l’E-D-F-ication des amateurs d’art éclairé n’est pas pour demain

172

SS MGS 23/10/2015

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je reste un peu sur ma faim avec les articles de cette semaine, heureusement qu’il y a eu quelques avis éclairés plus que sympathiques. J’espère que le stagiaire du Gorafi va se surpasser aujourd’hui avant le week-end.

    147

    piano 23/10/2015

    tu ne savais pas que pour préparer les excès de fin d’année les articles du dernier trimestre sont des publireportages sponsorisés par Weightwatchers®, les journalistes ont payés à la ligne des lecteurs, et il ne faut pas croire que plus c’est gros plus ça passe, la preuve

175

Max 23/10/2015

Pfff mon fils de 5 ans il fait pareil.

156

jeglisséchef 23/10/2015

Nouvelles de France

Hier , le Dr Pujadas a eu la surprise d’accoucher par CSArienne de deux enfants céamois, Sarko et Camba.
Les enfants se portent bien, pour l’instant, et sont soudés par le front, ce qui rend toute opération de séparation problématique.
Les parents , François et Marianne, retiennent leur joie, qu’on devine immense. François avoue sa surprise:
– « quand même, ça fait 3 ans que Marianne et moi n’avons que des rapports , euh, comment dire, des transports à contre-sens,
si vous -voyez,et je ne pensais pas qu’on puisse me faire un enfant dans le dos. Mon conseiller spirituel, Mgr Gay-Haut m’avait bien dit
 » Le voies du Seigneur ne sont pas pénétrables, mais les voies naturelles , si » il aurait pu me prévenir du résultat, ce sa..int homme.

C’et là que , coup de théatre, Marianne est intervenue.

« François ,faut que j’te dise. Je suis lesbienne, et je ne supportais plus l’idée que tu m’enculasses à tout bout de champ.
Tes soirés foot avec tes « copains », Manu le « Grand Culer » du Barça ,Christiane,
qui n’ a pas raté une occasion de te glisser des peaux de banane , et Stéphane, qu’est-ce qu’il pue le cochon celui-là !, ras-le -bol !! »

« J’ai rencontré Marine, et bien que son père regardasse notre liaison d’un mauvais oeil, nous avons décidé de nous unir.
Le petit que tu vois-là, nous le conçûmes par Procréation Médiatiquement Assistée . Il est beau hein ?

Voilà, je comptais demander à Eric et Nadine d’être parrain et marraine, t’en penses quoi, mon cochonou ? »

    168

    Camomille de la Bergamotte 24/10/2015

    C’est étriqué Tweeter, hein ?!

168

Gros Tonio 22/10/2015

J’ai failli parler de mon con de voisin avec son détecteur de fumée. Réflexion faite : non.

184

Photo73 22/10/2015

Vu qu’il est interdit de tripoter les œuvres, c’est ennuyeux quand la nuit tombe, impossible d’allumer l’éclairage de la pièce….
A moins que l’artiste ne soit prévoyant et l’ai créé en position ‘allumé’ tout le temps ? EDF lui dit merci.

152

Gti 22/10/2015

Monsieur et madame Terrupteur ont un fils. Ô joie ! hi

      171

      Bessil Alain 23/10/2015

      Non non, Ô joie. Ô joie Terrupteur. Ils n’ont craqué que sur le deuxième prénom : Fégaf-Alain

176

JB 22/10/2015

A la dernière Fiac, j’ai chié dans ce que je pensais être un cabinet de toilette.
Et en fait c’était la dernière oeuvre d’art d’un certain Jacob Delafon …

    170

    Bessil Alain 22/10/2015

    Rien que pour ça je préfère la campagne, le plein air. Soyons réalistes : rien ne remplace le plaisir du champ.

155

Julio 22/10/2015

………l’oeuvre phare un extincteur……, cette oeuvre majeure met en lumière toutes nos contradictions : le phare éclaire, l’extincteur éteint.

    159

    piano 23/10/2015

    tu dois être dans le vrai, en matière d’art c’est comme dans toute chose, il n’y a pas de fumée sans feu.
    Maintenant il est difficile de croire qu’un chef d’œuvre de l’art pompier puisse être l’œuvre phare à la FIAC;un effet de mode probablement, on soupire de soulagement, on a échappé aux Trompettes de Chirico et heureusement, on n’a pas échappé à ceci :
    https://soundcloud.com/guillaume-meurice/le-moment-meurice-france-inter-fiac

173

zepata 22/10/2015

Si l’affliction crée la forme, c’est que c’est de l’art!
J’en connais un qui a mis son pied dans la prise et fait apparaitre une ampoule. A ce niveau d’autorité, on atteint les sommets.

    171

    jean 22/10/2015

    Encore une fois une erreur du Gorafi: l’extincteur jaune n’est pas de Monsieu Konar mais bien de Vitaly Konar et il est là suite à une intervention personnelle de Vladimir Pute’in (son cousin) transmise par Bachar El Hasad via François Hollande.
    la Vérité aura toujours le dernier mot.

155

P.Ysbas 22/10/2015

…..un simple interrupteur ???
Non, un vulgaire interrupteur n’est pas simple, hum….il n’est pas vulgaire non plus…..

Claude Monnaie Critique d’art

213

sanama 22/10/2015

cet interrupteur placé presqu’au centre d’un grand mur blanc représente l’isolement de la condition humaine dans l’immensité indifférente et glacée du cosmos.
De plus l’alternance jour/nuit non plus réglée par le cycle naturel des levers et couchers de soleil, mais liée à l’action arbitraire de la personne qui l’actionne, symbolise le chaos provoqué par la main de l’Homme sur la nature et l’absurdité de notre monde contemporain.
Une oeuvre grandiose où le créateur , avec une grande économie de moyens, ouvre avec force une porte énorme sur les défis à venir pour l’humanité !

    162

    sanama 22/10/2015

    mince, mauvais placement de mon com’ encore une fois ^^
    je répondais à P.Ysbas

    162

    jean 22/10/2015

    Cet interrupteur n’est pas si anondin : il a été choisi parFrançois hollande comme élément de réflexionen prévision de la COP 21 : cet instrument est vital pour la lute contr le réchauffement de la planète; en effet il sert à éteindre la lumière dans les chiottes du Grand Palai. Sans cet iterrupteurla lampe de chiottes nécessiteraiten un an la totalité de la consommation de la Centrale Nucléaire de Fessenhein (Sercret de mes fesses, en Français bien de chez nous)
    Merci O vénérable Flamby pour ton apport!

176

Gti 22/10/2015

Moi je dis que poser un interrupteur à l’envers fallait y penser.
Il y a du jour dans le OFF et de la nuit dans le IN.. et ainsi le sombre héro. krhh

183

King Julian 22/10/2015

A ce propos, je recherche toujours un plug anal égaré place Vendome.

    167

    Belle Lurette 22/10/2015

    Vous n’avez pas peur d’avoir les yeux plus gros que le ventre ?

      173

      Camomille de la Bergamotte 24/10/2015

      Grandissime ! Belle delurette, je suis totalement admirative !!!

    168

    Bord D'Aile 22/10/2015

    ça me fait penser à cette vieille expression microsoftienne : plug and play…

174

Zed68 22/10/2015

Cet interrupteur était devenu le clou du spectacle… les critiques étaient sciés, la foule devenait marteau !

171

P.Ysbas 22/10/2015

Les esthètes chercheront à comprendre ce qu’ a voulu exprimer l’artiste électricien à travers la mise en oeuvre audacieuse de son interrupteur de chez Castorama.

    167

    sarcasme 22/10/2015

    L’artiste met en avant les mouvements érotiques de va et vient, le tout dans une atmosphère de lumière blanche propice à ses 2 « vis » à peine cachées.

        160

        sarcasme 23/10/2015

        Oui, l’interrupteur met en phase les allumeuses et les allumés.

          163

          piano 23/10/2015

          ah je comprends à présent … mon voisin est tombé amoureux d’un réverbère

    176

    piano 23/10/2015

    les plus avertis auront compris que cette œuvre est le pendant sculptural, de L’Œuvre au Noir, une raffarinade de Jean Pierre Raffarin, qui relate les aventures d’un plombier polonais qui transforme des tuyaux de plomb en or massif.
    Pour l’artiste, un certain Legrand ( signature gravée au-dessus, non daté ), ce haut-relief serait le symbole de l’innocence en politique, l’archétype étant la Castoramayade, un bricolage souvent mal fagoté qui a pour vocation de nous faire prendre l’Eve ainsi pour une lanterne

167

Dandydelamortauxos 22/10/2015

J’étais un peu au courant, l’art éclaire le monde ! cela me rassure en tant qu’artiste…

233

Julio 22/10/2015

Cet interrupteur, lui, au moins il fait oeuvre utile !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé à jean Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *