La RATP met en place des wagons exclusivement réservés aux frotteurs

53 Publié le 12/11/2015 par La Rédaction

Après la campagne contre le harcèlement des femmes dans les transports en commun, la RATP a souhaité étendre son action en instaurant des rames de métros uniquement réservées aux frotteurs. L’idée : plutôt que de stigmatiser les pervers en les excluant des transports publics, leur offrir un espace d’expression et d’expériences tactiles adaptées.

 

« Le vrai problème, ce sont les femmes » explique Bernard Mostel du Syndicat des Frotteurs et Pervers d’Île de France. « Elles veulent s’émanciper, s’habiller sexy, et elles se plaignent de nous exciter !» s’écrie-t-il. « C’est comme la protection des animaux. Il suffit qu’un politicien s’en mêle, et soudain les femmes ont des droits et il faut les respecter…» relève Bernard tout en frottant son sexe sur son bureau.

“J’ai senti le consentement dans son regard”

Malgré la grogne des syndicats, la RATP a réaffirmé sa volonté de concevoir les rames les plus agréables possible pour les pervers. Pour ce, plusieurs aménagements ont été prévus : la diffusion en boucle de titres de Patrick Sébastien, des barres de pole dance pour se frotter à la demande, ainsi qu’un pressing pour imperméable, manteau historique et favori de la plupart des pervers.

Si les frotteurs sont dans l’ensemble satisfaits des infrastructures, certains émettent des réserves quant à l’absence de filles dans les wagons, comme l’évoque Émile Veyres, pervers de longue date dans le métro : « Je me suis frotté à Patrick hier, un collègue harceleur, c’était étrange… » confesse-t-il. « Ce n’est pas contre Patrick, il possède un fessier superbe et musclé. Mais j’ai senti une lueur de consentement dans son regard… Ça m’a refroidi instantanément » se souvient-il un peu perdu.

Une ligne pour les joueurs d’accordéon

Enfin, si les résultats s’avèrent concluants, la RATP envisage d’étendre le concept à d’autres types de voyageurs. Dans un communiqué, l’entreprise a d’ailleurs dévoilé travailler sur un tarif spécial pour les personnes écoutant la musique en haut-parleur, ou encore d’une nouvelle ligne de métro entièrement dédiée aux joueurs d’accordéon. Une décision qui risque de ravir de nombreux usagers.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité