Donald Trump promet de légaliser la chasse au Mexicain

31 Publié le 12/01/2016 par La Rédaction

En tête des sondages, Donald Trump vient de faire une nouvelle proposition pour séduire son électorat : légaliser la chasse au Mexicain. Analyse.

 

« Les Américains aiment autant la chasse qu’ils détestent les Mexicains : mon idée est géniale ! » C’est ainsi que Donald Trump justifie sa promesse de légaliser la chasse au Mexicain. Promesse qui séduirait 8 Américains sur 10, comme nous l’explique John Smith qui pratique déjà la chasse au Mexicain mais de manière illégale : « On chasse le chicanos de père en fils depuis 4 générations, malgré les menaces des autorités. Il est temps que ça soit légalisé. Il n’y a pas de raison que les policiers soient les seuls à pouvoir se soulager sans être inquiétés par la justice. »

Les chasseurs ne sont pas les seuls à s’enthousiasmer d’une telle mesure. Les taxidermistes ne boudent pas leur plaisir, c’est le cas de Dany Boyle, taxidermiste au Texas : « Je suis avant tout un passionné. Je rêve de maîtriser l’empaillage de Mexicains aussi bien que celui des buffles et des oiseaux. » Un autre Texan, Matthiew Tayler, croise lui aussi les doigts : « Je vends de la fourrure animale depuis plus de 30 ans en travaillant main dans la main avec les chasseurs. Je n’ose pas imaginer les magnifiques manteaux et les tapis que je pourrais réaliser à base de peau de Mexicains. Vive Donald Trump ! God bless America ! »

Les derniers secteurs qui auraient tout intérêt à ce que Donald Trump soit élu et exécute cette promesse, sont les stands de tir et la restauration. Kevin, le patron d’un stand de tir, nous raconte à quel point la légalisation de la chasse au Mexicain marquerait un tournant dans sa carrière : « Ça me permettrait de créer des stages de formation à la chasse au Mexicain car, peu de chasseurs le savent, mais lorsqu’il se sent en danger, le Mexicain ne court pas du tout comme un ours, une biche ou un noir. » Enfin, Jordan Bale, patron d’un Buffalo Grill, a des étoiles dans les yeux quand on lui parle de la proposition choc de Donald Trump : « Des experts m’ont confié que proposer de la viande de Mexicain à la carte doublerait notre chiffre d’affaire. Vivement novembre 2016 ! »

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité