SANTE – Un quart d’heure de jogging dans Paris ferait perdre 8 ans d’espérance de vie

32 Publié le 10/02/2016 par La Rédaction
100216_3

Les chiffres avancés ont de quoi faire froid dans le dos. Des chercheurs du CNRS affirment que courir ou pratiquer toute autre activité physique dans la capitale pendant quinze minutes réduirait l’espérance de vie de huit ans.

 

Une étude dans laquelle les chercheurs n’ont pas hésité à employer le terme de « comportement suicidaire » pour qualifier la course à pied puisque l’espérance de vie tomberait à six minutes pour ceux qui pratiquent le jogging le long du périphérique. Un ton alarmiste qui colle avec celui d’une équipe finlandaise qui affirmait dans des travaux publiés le mois dernier que la réduction de l’espérance de vie ferait courir un risque majeur pour la santé de celui qui la subit.

Bien plus qu’un simple pamphlet contre le jogging, l’étude met aussi en cause la mauvaise qualité de l’air mais surtout l’encombrement du parc des Buttes-Chaumont qui forcerait les joggers à courir en sous-régime. Les chercheurs invitent les personnes à risque, comme celles qui présentent des troubles respiratoires chroniques, à éviter de pratiquer toute activité physique dans Paris, voire à éviter toute activité respiratoire en cas de pic de pollution.

Les chercheurs l’affirment, il existe des alternatives pour ralentir le rythme de réduction de l’espérance de vie. Selon eux, rester chez soi à fumer une cigarette réduirait par exemple deux fois moins l’espérance de vie que quinze minutes de footing dans Paris. À méditer.

Mots clés : , ,
Publicité

32 avis éclairés

28

littlespoon 11/02/2016

Et si on marche en reculant on gagne de l’espérance de vie?

    23

    social-traitre 11/02/2016

    Tout est relatif, à mon humble avis….

    23

    Photo73 11/02/2016

    pas sûr, mais d’avoir un accident, sûrement ! Il faut déjà porter un rétroviseur à la main pour se guider, ou pour les riches, se faire rétroguider par un chien d’aveugle (coûteux quand c’est du confort de reculeur, un voyant a aucune raison d’en monopoliser un).

25

bec 11/02/2016

d’après une enquête récente, c’est en région parisienne que le pourcentage de suicides ( réussis) est la plus faible en France… ce qui ne tient évidemment pas compte du fait que vivre en région parisienne est une forme de tentative de suicide à petit feu !

23

social-traitre 11/02/2016

Cela dit, traverser la rue Manin en « joggant », pour accéder aux Buttes, c’est déjà réduire son espérance de vie à presque rien……

22

Gérard Menthor 11/02/2016

Notez aussi qu’à raison d’1/4h de jogging par jour, il faut 768 ans pour constater qu’on a perdu 8 ans à faire du jogging.

31

Photo73 11/02/2016

Vu d’un autre côté, ça fait augmenter de 8 ans l’espérance de mort ! Ne pas être systématiquement pessimiste, le verre peut être vu à moitié vide mais aussi à moitié plein !! L’éternité allongée de 8 années, c’est pas négligeable, le repos éternel allongé, c’est éternel++, du rab (en se donnant du mal à jogger tous les jours de vie).
Pourquoi tu tousses ? 🙂

32

Verniber 11/02/2016

« …une équipe finlandaise qui affirmait dans des travaux publiés le mois dernier que la réduction de l’espérance de vie ferait courir un risque majeur pour la santé de celui qui la subit. » Ca c’est du journalisme de qualité ! Et où sont les références bibliographiques ? Quel est le nom de l’équipe scientifique qui a conduit cette étude ? Ne prendriez-vous point les lecteurs pour des abrutis ?

    23

    Julee 13/02/2016

    Peut-être que dans votre cas ils n’ont pas tord…

35

Niko Heiser 11/02/2016

Mais si on doit se taper « les fumeurs meurent » sur les paquets de clopes j’exige donc qu’on indique « les coureurs reurent » sur les joggers.

Simple souci d’égalité, c’est la moindre des choses.

22

Dirtymarchais 10/02/2016

Une pensée pour les poufiasses parfois si mondaines, et les mâles nerveux, tantôt hipsters, tantôt gangsters, tantôt hamsters, des fois en dragster, qui jettent leurs mégots au polonium et au zyklon, souvent encore fumants, sur le sol de notre capitale déjà surviolée par la fourberie de pseudo-socialistes.

    26

    Belle Lurette 10/02/2016

    Dirtyliliane a encore caché votre paquet de clops , c’est ça ? Je sais , c’est très contrariant …

24

Photo73 10/02/2016

« pratiquer toute autre activité physique dans la capitale pendant quinze minutes réduirait l’espérance de vie de huit ans »
une seule fois, chaque jour, régulièrement ? Sinon les piétons tomberaient comme des mouches.
Les adeptes du triathlon sont encore plus impactés, nager dans la Seine, c’est pas une bonne idée, même quand elle est tiède (comme la bière ?), avec ou sans combinaison (de coffre fort).
Voir Paris et mourir ?

25

social-traitre 10/02/2016

Quant à courir sur le haricot, cela réduit l’éspérance de vie à 10 secondes si c’est Teddy Riner !

26

zepata 10/02/2016

Pour une vie Seine et pavée de bonne intention à l’égard de votre circulation sanguine aux grands airs, pratiquer le triathlon, euh bi, non bou…lisme. Pfouu…

26

JPH 10/02/2016

D’où « courir c’est mourir un peu. »

    24

    Gti 10/02/2016

    Pomper c’est nourrir un pneu. ZoMukhhhrr

      29

      zepata 10/02/2016

      Fou rire n’est pas jouer.

        24

        JoBar 10/02/2016

        Partir, c’est pourrir un pneu (dicton motard)

          27

          10/02/2016

          Les dictons motard j’adore : « Essorer la poignée c’est finir dans un panier à salade » ou bien « les freins c’est bon pour les lâches »,  » Sur l’ile de Man, le marchand de freins est mort dans une grande solitude »…

          22

          Camille 10/02/2016

          J’aime beaucoup les motards , avec une préférence pour les vieux : vieux motard que j’aimais , un motard de Dijon …Ah , nostalgie …

          24

          = :o3 10/02/2016

          C’est pas vrai, vous connaissez ce vieux Tuffe ?!

          26

          Camille 10/02/2016

          Non , c’est son copain Touffe que je fréquentais …Touffe , Christouffe .

25

Reviens Léon 10/02/2016

Différentes études émanant d’instituts faisant autorité dans leurs domaines affirment que le suicide réduirait drastiquement l’espérance de vie. Pire, la guerre aurait sérieusement tendance à réduire la population vivante d’un pays.

29

Ravaillac 10/02/2016

Quasiment pas un gag. A Paris, par temps de brouillard, compter l’équivalent d’un paquet de clopes pour deux heures de footing/jogging.

23

Yvon-Noé Chevalier 10/02/2016

Bonjour. Je m’habille exclusivement en jogging. Suis-je en danger ? Merci d’avance.

32

JB 10/02/2016

– Monsieur le premier ministre, quelle forme ! Quel est donc votre secret ?
– Le Sport, je n’en pratique jamais aucun :

(D’après Winston Churchill)

    26

    Camille 10/02/2016

    C’est Valls sur la photo?

      25

      Ravaillac 10/02/2016

      Crois pas non.
      Taubira quittant le gouvernement ?
      L’avocat de Cahuzac qui dépêchant une QPC au conseil constitutionnel ?
      EELV se proposant pour le prochain remaniement ministériel ?

    30

    Belle Lurette 10/02/2016

    Churchill disait aussi :  » Je reprendrais bien du pudding , et un verre de whisky pour faire passer tout ça , et si vous pouviez me rapporter ma boîte de cigares tant que vous y êtes ! » , mais bizarrement on n’en a moins parlé dans les livres historiques .

    21

    Niko Heiser 11/02/2016

    « Une pomme par jour éloigne le médecin, il suffit de bien viser »

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *