Un abattoir du Gard accusé d’assassiner de nombreux animaux

46 Publié le 23/02/2016 par La Rédaction

Depuis ce matin, un abattoir bio du Gard est au cœur d’un scandale, en raison de mauvais traitements infligés à des animaux. Depuis, un autre établissement du Gard a fait parler de lui pour avoir, semble-t-il, tué sciemment des centaines d’animaux dans le but de les vendre ensuite aux consommateurs.

 

C’est l’association L214 Ethique et Animaux qui a diffusé ces images d’une violence extrême, dans lesquelles on aperçoit des cochons, des vaches mais aussi des poulets issus de l’abattoir de Nîmes, se faire assassiner par des individus dont ce serait le métier.

« Jamais on n’aurait pensé qu’on pouvait tuer des animaux »

Des scènes d’horreur condamnées par le maire de la ville qui a annoncé vouloir fermer cet abattoir : « Jamais on n’aurait pensé qu’on pouvait tuer des animaux, et encore moins derrière les murs d’un abattoir » s’indigne Jean-Paul Fournier, à la tête de la ville depuis 2001.

Le Foll indigné

Même écœurement chez Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture : « Je viens d’apprendre tout comme vous que l’on avait ôté la vie à des centaines d’animaux. Je trouve ça tout simplement inadmissible. D’après les témoignages qui nous parviennent, il semblerait même que la chair de ces animaux ait été utilisée dans la cadre d’une consommation alimentaire. S’il s’avère que cela est vrai, il faudra prendre les mesures nécessaires pour stopper cette boucherie » a écrit M. Le Foll dans un communiqué.

 

Publicité
Publicité

46 avis éclairés

133

Goldocrack 24/02/2016

Je pense au contraire que ces animaux ne sont que des retraités et des chômeurs déguisés qui n’ont pas l’avantage de posséder de grands et doux yeux langoureux. Mais qui donc les aurais déguisés ?
En tout cas ça passe très bien avec un petit beaujolais !

    139

    pianette 24/02/2016

    c’est vous le’nouveau ? Vous semblez être gouleyant, avoir de la cuisse et une belle longueur en bouche, je vous invite à prendre un verre et à vous la couler douce

142

Dirtymarchais 24/02/2016

Un gars qui tue des boeufs à l’arme blanche:
ça, c’est pas un pédé.

Ceux qui prônent de limiter un peu la viande, c’est un peu comme ceux qui brandissent le risque du péril de la surpopulation pour inciter à faire moins d’enfants, tout spécialement dans les pays du sud, dans le cadre d’une lutte sournoise contre les fidèles d’Allah, quand ces sinistres sonneurs de fausses alarmes ne sont pas tout simplement racistes.

Beaucoup de pédés, de débauchés, et probablement quelques pédophiles dans le lot.

La vérité: multipliez-vous, honorez Dieu qui ne saurait vous laisser sans ressources.
Forniquez bien pour vous reproduire unis dans le mariage divin; goinfrez-vous de moutons, de veaux, et de boeufs, accessoirement de quelques bourrins usés.

Le réchauffement climatique? Allez tremper votre derrière aux Maldives. Allah wahhhkbarlrlr.

    139

    Ravaillac 24/02/2016

    Et pas un seul zoophile ? C’est mal organisé !

      115

      piano 24/02/2016

      Le Lot ne peut pas accueillir toute la misère d’immondes

186

Lars Henic 24/02/2016

Faut le fermer et en ouvrir un à coté du Sénat. Depuis le temps que je rêve d’une bonne côte de sénateur bien tendre!

146

Duss Jean claude 24/02/2016

La solution.
Manger les animaux vivants.
On le fait bien avec les huîtres.

    142

    Ravaillac 24/02/2016

    Qui gobe un œuf gobe un bœuf !

      133

      JoBar 25/02/2016

      Certains sont prêt à nous faire gober n’importe quoi.

130

CLIFF98 24/02/2016

Vivement l’hommenivorat! la faim dans le Monde connaîtra sa fin et les animaux brandiront leurs oripeaux. Justice for all!

133

Camo 23/02/2016

Bibi ? Bibiiiiiiiiii ? I need you !

    119

    bec 24/02/2016

    Un Bibi nous manque et tout est dépeuplé…

128

Tony 23/02/2016

Nuance de torturer et de massacrer.
#onsnerigolepasdetout#

150

Porc&13 23/02/2016

Ce serait certainement moins cruel s’ils se contentaient de les paner directement après la cueillette

148

JoBar 23/02/2016

Dire que j’ai toujours cru que les abattoirs étaient pour les fruits et légumes. Quel choc.

    130

    Photo73 23/02/2016

    Les fruits, ils sont noyés dans le sucre et chauffés sans anesthésie pour faire de la confiture. Un supplice, même si c’est délicieux ensuite (sinon pourquoi se décarcasser ?).

145

JPH 23/02/2016

De la même manière que Hollande est président de tous les Français, Le Foll est le ministre de tous les abattoirs.
D’où son air abattu.

    156

    Ravaillac 25/02/2016

    Ne lui manque plus qu’un redressement fiscal sur les abattements des années précédentes.

    162

    JoBar 25/02/2016

    On peut constater que Le Foll a subit la réforme de l’orthographe.
    Avant, on disait La Folle.

      141

      Paul Ferdue 25/02/2016

      Foll, perdu?
      Pardon, j’étais obligé…

149

Hum 23/02/2016

C’est bien beau de faire de la pub pour des vieux films (http://tinyurl.com/hlvxe2x), mails le stagiaire aurait pu prendre une copie d’écran du film.
Parce que je l’ai vu le film. Eh bien c’est pas l’acteur sur la photo.

138

Ravaillac 23/02/2016

M’en fout. J’assume mon statut d’omnivore. Vu que j’ai renoncé à celui de chasseur-cueilleur en me sédentarisant, faut bien qu’y ait quelqu’un qui les butte les bestiaux. On achève bien les danseurs de rock’n roll.

    167

    Ravaillac 23/02/2016

    Tant mieux, à cet âge, on n’en croque plus. Même dans des lasagnes pur bœuf.

145

piano 23/02/2016

et tout ça alors qu’on fête les 100 ans de la grande boucherie de Verdun ( ou l’ancêtre de monsieur Fournier, se contentait de tirer sur les ambulances, c’est une honte !
Mon coiffeur acquiesce, il me dit que de nos jours on achève bien les cheveux

149

zepata 23/02/2016

Vous remarquerez que tous ces bourreaux sont systématiquement de sexe masculin, plutôt ruraux et ne tentent même pas de se dédouaner en invoquant une quelconque injonction divine pour justifier de ne pas étourdir les animaux avant que de les mettre à mort. Et ne venez pas me dire qu’ils trouvent leurs motivations dans le versement de leurs maigres salaires…
Le témoignage de Michel A., interrogé sur le sujet est édifiant: Celui-ci nous déclare avoir démissionné de son précédent emploi de mannequin vedette pour une grande enseigne de prêt-à-porter pour lui préférer un poste de désanusseur de porcs à Rungis; justifiant ce choix par les refus répétés de son ancien employeur de le laisser filer des coups de décharges électriques dans la nuque des ouvrières de confection lors des visites chez leur sous-traitant asiatiques.
Mélanie Ohms, un témoin des exactions de Michel et sa bande via le blog de sa copine Sahra C., déclare quant à elle que: « Quand elle voit ça, elle ne peut s’empêcher de penser à Kiki, son chihuahua; qui lui aussi est un animal sans défenses (et n’est donc pas un mammouth selon elle) et ce que ces monstres pourraient lui faire subir… » -stupeur dans les yeux de la jeune femme-
Et d’ensuite aller rapprovisionner la gamelle de la pauvre bête affamée d’une rasade de pâtée « Je t’aime »… « Bon appétit mon petit Kiki chéri. » -Scène touchante de tendresse envers l’animal-

149

Camo 23/02/2016

En plus ça enlève le plaisir de tuer soi-même ces propres animaux. Quel gâchis

    140

    piano 23/02/2016

    tiens, j’en ai vraiment gros sur la patate, ce soir je mangerais bien du gâchis Parmentier

153

Camomille de Robert 23/02/2016

Ah ben oui, mais non, c’est quoi ce bordel ? On nous sort des articles à n’importe quelle heure maintenant…. Pffff….

134

JB 23/02/2016

Un abattoir qui abat des animaux ! Les bras m’en tombent !

147

usularrakis 23/02/2016

cote de boeuf, roti de boeuf, travers de porc, merguez, godiveaux… vive le BBQ

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *