Procureur Molins : « Salah Abdeslam devait se faire exploser mais a baltringué comme la petite fiotte qu’il est »

43 Publié le 25/03/2016 par La Rédaction

Sans jamais se départir du calme olympien et de la rigueur peu française qu’on lui connaît, le procureur François Molins a livré ce matin une conférence de presse étonnamment « imagée », dont on imagine que la sémantique sophistiquée lui a été en grande partie inspirée par les odieux événements d’hier à Bruxelles.

 

En s’appuyant sur les premiers éléments transmis par le parquet fédéral belge, le procureur de Paris a ainsi pu établir une première trame quant au parcours déconcertant du djihadiste le soir du 13 novembre.

« L’individu Salah Abdeslam, après s’être transporté en compagnie de ses petits salopards de copains jusqu’au Stade de France, a alors baltringué une première fois », commence M. Molins. « Manifestement trop lâche et trop fiotteux pour mener à bien son projet, il aurait affirmé à ses camarades de connerie qu’il allait plutôt se faire exploser dans le 18e arrondissement, histoire de changer un peu de crémerie ». Une dérobade bien mal déguisée, qui correspondrait parfaitement à la personnalité pleutre d’Abdeslam, d’après l’expertise belge.

« Maintenant qu’on l’a entre quatre murs, laissez-moi vous dire que ça va pas bégayer »

Ces derniers, trop occupés à baltringuer de leur côté, ne se seraient pas formalisés de la débandade de leur jeune collègue. Mais voilà : une fois garé place Albert-Kahn, « là où sa petite Clio noire conspirative de fils de chien a été retrouvée », Salah Abdeslam aurait fait dans son froc une 2ème fois. « Il aurait alors appelé deux de ses copains et serait reparti avec eux, tous ensemble gaiement, comme 3 belles petites fiottes, au lieu de se confronter comme un bonhomme aux forces d’intervention qui l’auraient… Ouh putain, ce qu’ils lui auraient mis ! » se prend à rêver François Molins à haute voix.

« Bref. A ce stade de l’enquête, nous pouvons donc affirmer que l’individu Salah Abdeslam, le soir du 13 novembre, s’est chié dessus, grave. Et plus encore par la suite, en retournant se planquer à 50m de chez sa môman », a enfin conclu M. Molins en revenant à un ton plus factuel. « Vous me direz, c’est tout bénef’ pour nous, parce que maintenant qu’on l’a entre quatre murs, laissez-moi vous dire que ça va pas bégayer. Je vous remercie. ».

 

Photo cpature vidéo FTV info

Publicité
Publicité

43 avis éclairés

91

Aesus 26/03/2016

A défaut de se faire exploser au stade de France, il va maintenant, joyeusement, se faire exploser l’anus par ses codétenus, impatients de fêter dignement son arrivée dans leur périmètre.
Aller … cul sec !

    103

    bard 29/03/2016

    la plupart des détenus sont des sympathisants des djihadistes, il n’y a qu’a voir la minute de silence en hommage aux victimes des attentats huée à la prison de Fresne.

107

runningman 26/03/2016

Selon des experts rencontrés dans la rue, ça serait une grosse merde.

126

zeuf 25/03/2016

Toujours pareil avec ces journalistes, ils sortent les phrases du contexte et ca ne veut plus rien dire. Il a terminé sa conférence de presse en disant: « Maintenant qu’on a serre ce gros fils de pute, j’irais bien me bourrer la gueule. Lucienne, j’espère que t’as du ferney branca en stock parce que la, je vais faire péter le compteur. »

111

gougnafier 25/03/2016

François Hollande, pour sa part, a déclaré en conférence de presse:
« J’invite tous les prisonniers de France à bien « s’occuper » de Salah Abdeslam et à lui faire regretter de ne pas s’être fait exploser. »

    120

    piano 25/03/2016

    erreur, Salah, à l’instar de Jawad, est juste un petit gars serviable, un frère qui a besoin d’un taxi pour rentrer du diable vaut-vert, un autre d’un appart, un troisième de mines pour les taille-crayons de son ami Charlie, même sa place au Stade de France qu’ il l’a donnée à un nécessiteux, tout révèle chez lui le saint homme, incapable de faire du mal à une mouche.
    Les clous ? c’était pour préparer un numéro de fakir, les explosifs ? une potion revigorante pour les souffreteux, les kalatchnikov ? des jouets oubliés par Saint Nicolas et on se doit de l’excuser si la commune de Molenbique est spécialisée dans la production de faux papiers, comment être sûr que ses mauvaises fréquentations étaient vraiment des mauvaises fréquentations, tenez, même en France Paul Bismuth ignorait la véritable personnalité de Nicolas Sarkozy

    107

    Niko Heiser 26/03/2016

    C’est sympa de la part de notre administration pénitentiaire de lui offrir l’occasion de se rattraper en se faisant exploser le fion.
    On appelle ça, je crois, la « raie-insertion ».

138

Borniol 25/03/2016

Qui n’a pas connu ce doux stress au moment de faire un croche pieds a belle-maman dans l’escalier, ou en publiant sur le journal local la petite annonce proposant des services sexuels en son nom, c’est humain. C’est une exquise angoisse avant l’accomplissement, sinon a quoi bon.

120

social-traître 25/03/2016

Salah fout mal, quand même !

    119

    Gros Tonio 25/03/2016

    Surtout pour un Salah fist.

      142

      cham 25/03/2016

      Je dirais même :Salah fils de pute!

110

pln 25/03/2016

Dommage pour le choix d’insulte (une « fiotte » c’est une insulte à l’encontre d’un homme homosexuel). Je propose un « rechercher et remplacer » avec « sous-merde » 😉

    104

    JPH 28/03/2016

    Certes ! Aura-t-on contourné la difficulté ? Plutôt que de dire « sous-merde » ne serait-il pas plus délicat de désigner précisément ce dont il est question ? À bien y regarder (je viens de le faire), il me semble que sous un étron on trouve un support ; dans les logements de la faïence, dans la rue un trottoir, dans les parcs de l’herbe. Une fois admis que « trottoir » ou « faïence » ou « herbe » je me demande, je n’affirme pas, si l’écriture ne va pas perdre un peu de précision, de vivacité.
    Je dis ça, je ne dis rien.

      99

      JPH 28/03/2016

      À taper trop vite tout n’est pas dit. Je reprends et complète.
      Une fois admis que « trottoir » ou « faïence » ou « herbe » sont des injures, je n’affirme rien, je me demande si l’écriture ne va pas perdre un peu de précision, de vivacité.
      Certains dialogues risquent l’ambiguïté « Chéri ? Ne penses-tu pas qu’il faudrait couper l’herbe ? » « Dis-donc ? Tu entends comme tu me parles ? Où en sommes-nous pour que tu m’injuries de la sorte ? », etc.
      Je dis ça, je ne dis rien.

131

Phil Defer 25/03/2016

Ca me rappelle un vieux proverbe molenbeekien :
« A la prison de Saint Gilles, faute de 70 vierges, on encule Salah Abdeslam »

Je pense que même en se laissant pousser la barbe, il ne sauvera pas sa rondelle.

    101

    Hein 25/03/2016

    Mais non, il est dit : « … سبعين من الحور الع » hein

      93

      JPH 25/03/2016

      وكبيرة ديك في الحمار؟

        112

        Vilaine 25/03/2016

        Ben ça alors !!! J’aurais jamais cru ! Et c’était bien ?

      115

      Provençal le Gaulois 25/03/2016

      Ouai, c’est pas faux !

    149

    Phil Defer 25/03/2016

    Et sûr que là, pour se faire exploser, il ne va être déçu.

      124

      Phil Defer 25/03/2016

      Il se dit même qu’on le surnomme déjà « La raie publique »

        118

        Gti 25/03/2016

        Ou Dubus (ça lui va comme un gant), un endroit chaud pour se mettre à l’abri. khh

          119

          Phil Defer 25/03/2016

          A ce propos, il semblerait que Abdel Rahmane al-Qadouli, numéro deux du groupe EI, n’ait pas bien supporté le suppositoire que l’US Air Force lui a envoyé.

          Pet à son âme.

          125

          = :o3 25/03/2016

          « Qui sème le vent récolte le prout »

        115

        Niko Heiser 26/03/2016

        Il est déjà en voie de raie-insertion…

    144

    zepata 25/03/2016

    J’ai beau être un echte ketje van Molenbeek, jamais entendu cette affirmation; on ne doit pas fréquenter les mêmes lieux…

118

Ravaillac 25/03/2016

A force de souligner le fait, on va finir par nous envoyer quelqu’un de plus efficace.

120

Gti 25/03/2016

J’ai pas fini d’entendre « hé, je mets ça là « , Abdé se lamente khhhkh

105

bec 25/03/2016

ça n’est pas un style très soutenu, mais bien plus facile à comprendre que le langage judiciaire habituel ! Quand on a été confronté au « Beamtendeutsch » ( allemand administratif), on apprécie…

    123

    JPH 25/03/2016

    « confronté au « Beamtendeutsch » »
    Tout de suite les horreurs !
    Là tu n’as plus rien en réserve.

      118

      bec 25/03/2016

      exact, il n’y a rien de plus pire ( à part ce solécisme).

126

Gros Tonio 25/03/2016

Ben, du coup, il ira se faire sauter en taule. À perpète.

118

JB 25/03/2016

Question sémantique et maîtrise du français, les procureurs anti terroristes c’est décidément plus ce que c’était.
Je me demande si je préférais pas le très policé juge Trévidic (et pas seulement parce qu il était breton…).

    117

    JPH 25/03/2016

    « Il était breton… » Ah bon ? Il ne l’est plus ?

        108

        JPH 25/03/2016

        Le type qui est très védique.
        Pendant les fêtes de Pâques chacun affirme ses croyances.
        Nous avons là un juge, policé, breton, hindou.
        Une histoire compliquée, particulièrement pour moi qui suis un fondamentalistes pastafarien https://www.facebook.com/www.emsv.fr/?fref=ts

          136

          JPH 25/03/2016

          Même avec une orthographe relâchée, ma religion me permet tout, même des « s » en trop ce qui est moins grave que « des miss en troupes » (sauf si c’est juste pour les monter en croupe).

          110

          pauline 25/03/2016

          Un doux flic breton ! Tu m’étonnes hihihi

      107

      Photo73 27/03/2016

      Il est devenu Normand parce que le beurre salé, ça faisait trop à la longue, et le Mt St Michel étant normand, ça attire (les touristes).
      Un fois âgé, il deviendra Côte d’Azurien. 🙂

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *