Crise : le collier de nouilles offert à maman pour la fête des mères termine dans l’assiette avec une sauce bolo

37 Publié le 01/06/2016 par La Rédaction

« Je n’avais jamais ressenti autant d’émotion devant une assiette de coquillettes.» C’est les yeux brillants que Sophie, chômeuse de 43 ans, nous raconte comment le cadeau offert il y a quelques jours par son petit Kevin a ensoleillé un quotidien morose et sauvé un repas.

À peine rassasiée par son plat de pâtes, Sophie nous explique que ce n’est pas la première fois que la crise l’oblige à recycler les cadeaux de ses enfants : « De nos jours il faut savoir ne rien gaspiller. L’an dernier, sa sœur m’avait fait un dessin. Je l’ai aussitôt vendu 18 000€ aux enchères en le faisant passer pour un tableau de Jeff Koons. »

L’augmentation des demandeurs d’emploi a fait du collier de nouilles comestible un véritable carton chez les enfants ayant une maman au chômage. En témoigne un chef de rayon Franprix qui déplore chaque année des émeutes au rayon féculents de son supermarché.

Les spécialistes de la consommation annoncent déjà les tendances pour l’année prochaine, et c’est le ticket resto et la baguette de pain qui devraient être les futures stars des cadeaux de fête des mères.

Photo: Thinkstrock/ Brigitte – Wikicommons

Publicité
Publicité

37 avis éclairés

135

Tamara Quettdanlcul 03/06/2016

La tirelire en pomme de terre que j’ai offert à maman dimanche dernier a disparu, par contre la purée d’hier avais un goût un peu rance.

    119

    Gti 03/06/2016

    C’est le veau qui donne ce relent khhhh

118

Coppe 02/06/2016

Honteux ce temps pourri !
Taubira démission !

129

King Julian 02/06/2016

Et pour le dessert ? Soyez raccord avec la météo, cuisinez des îles flottantes.

    120

    bec 02/06/2016

    Avec cette météo, les coulis sont plus idoines !

129

Egée 02/06/2016

L’étonnante révélation de Scarlett Johansson à propos de son collier.

    121

    Egée 02/06/2016

    Fêtez l’arrivée des beaux jours en cuisinant la recette du collier vin blanc et citron.

118

Chabian 01/06/2016

Moi, j’avais eu un presse papier en carton recyclé, pour la fête des pères. Passé au presse-purée, avec des anchois périmés, mes enfants ont avalé bouche bée. Moi j’ai cuisiné la boite des anchois en steack grillé attendri. On a été à la fête ! (puis à l’hopital). à l’an prochain pour de nouvelles recettes.

130

social-traître 01/06/2016

La ficelle est un peu grosse. Les nouilles sont généralement boulottées par les petits monstres avant même d’être enfilées…..
Faut pas me la faire à moi, non mais…..

126

B.Molle 01/06/2016

De là à en faire tout un plat…

133

Karl Lactaire 01/06/2016

Mon con de voisin a bouffé le collier anti puces de son sale clébard, le lendemain de la fête des paires.
Ben depuis, il n’a plus de morpions et ne me casse plus les oreilles à jouer de la gratte.

143

Galvestone 01/06/2016

Et avec quoi ont-ils fait la bolo ?

    137

    jean bec 01/06/2016

    Avec le collier de tomates de l’année dernière…

121

Zed68 01/06/2016

Avec ces colliers on va se faire des nouilles encore !!!

    135

    jean bec 01/06/2016

    et le papa, des nouilles ec or.
    (Contrepet avec les 5è et 6è mots…)

      152

      bec 01/06/2016

      Désolé, cher homonyme, la contrepèterie est phonétique, non orthographique, et dans votre exemple ça ne marche pas. D’autre part, l’original doit avoir l’air à peu près vraisemblable, la vôtre ressemble plutôt à une coquille d’imprimerie…

        129

        JPH 01/06/2016

        Coquillette, ça passe pour l’imprimerie ?
        Manière des passer des pâtes aux caractères.

143

Phil29 01/06/2016

Moralité: il faut garder les colliers de nouilles, et comme certains tableaux vendus à prix d’or, s’en faire des couilles à la matière identique…!!

http://phil195829.overblog.com

    132

    JB 01/06/2016

    Elle va se faire des Nouilles enCore !

122

Photo73 01/06/2016

Elle sont bizarres les coquillettes de la photo. Dépliées ? Le crédit photo est épuisé ? On nuit aux sites avec nos bloqueurs de publicité (j’ai cherché un robinet mural pour lave linge, le miens fuyait, suis allé au plus près, donc en ville, acheté, installé, testé, et Meteofrance me ressort des robinets en pub, fini, réglé, périmé) ?

    127

    Vladimir Illitch Oulianov 02/06/2016

    Courber la coquillette requiert main d’œuvre où machine onéreuse. Vos pauvres en sont réduits à manger des coquillettes droites, non cuites et macérées dans l’eau des inondations. Ah, il est beau votre capitalisme, tiens. Vous pouvez être fiers de vous. Je ne sais pas ce qui me retient de…

112

JB 01/06/2016

L’important est que les Nouilles ne Cuisent pas au Jus de Canne.

118

Udet 01/06/2016

Voilà où mènent les crises, on finit par bouffer les bijoux de familles.

    130

    piano 01/06/2016

    tu ne crois pas si bien dire, tiens, j’ai même vu des nus bordés de couilles

      122

      JB 01/06/2016

      Et moi, j’ai vu un homme politique couper les Nouilles au séCateur.

        141

        Udet 01/06/2016

        ça doit faire vachement mal aux nouilles.

          124

          Vladimir Illitch Oulianov 02/06/2016

          Ils n’en ont pas : Larbins du capital, ils viennent d’insérer un amendement mettant à mort le régime des trente-cinq heures hebdomadaires. Pourtant à les voir, c’est pas leur truc le régime. Tant mieux pour eux, moins on en aura plus ils se gaveront. Les sénateurs, c’est comme les cloportes, quand ils sont bien gros, ça craque sous la semelle (https://www.youtube.com/watch?v=QgIZBGXJ9Yw). Faudrait demander à Poutine de faire un passage sur le Luxembourg (Pas le paradis fiscal, le paradis œnologique – La plus belle cave du monde. On cause pas des murs, ils inspirent le respect, eux).

139

Karl Lactaire 01/06/2016

Oui ben moi pareil. Quand j’ai vu arriver mon avis d’ISF, j’ai dû boire le Petrus offert par mes enfants à la fête des pères.
Salauds de gauchistes !

    119

    Ysabeau 01/06/2016

    Ah ! Monsieur Lactaire, on vous prend la main dans le pot de foie gras. C’est donc vous qui exercez par ailleurs des fonctions ministérielles en costard sous un pseudonyme que je tairais (mais pas longtemps, si vous ne me remettez pas la petite somme dont nous avons convenu dans les délais, je ne pourrais, malheureusement pas rester muette sur cette question) !

      137

      Karl Lactaire 01/06/2016

      Mais bien entendu, chère Isabeau. Je vous fais porter ceci en main propre, si j’ose dire, par mes associés de la société Corsica Solutions. Ils sont précisément de retour du Panama où je les envoyai récemment en mission d’expertise sur une affaire pour laquelle des fâcheux voulaient me faire porter le chapeau.
      Vous craignez de rester muette, rassurez-vous ! Ils sont d’un commerce agréable, vous n’en reviendrez pas.
      Votre dévoué,
      Karl.

      134

      JPH 01/06/2016

      Insiste !
      Il finit toujours par payer.
      Facture des suppléments pour frais de relance.
      Il déteste son voisin parce que c’est lui qui s’occupe du recouvrement des dettes.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *