98% des politiques se souviennent tout à coup avoir « toujours adoré le football »

92 Publié le 08/07/2016 par La Rédaction

Au lendemain du match France-Allemagne qui a révélé le nom du futur bourreau du Portugal, la quasi totalité des politiques s’est soudain rendu compte à quel point elle était fan de football « depuis toujours. »

La communion entre tous les Français n’aura pas eu lieu qu’au stade Vélodrome et dans les fan-zones. Après la défaite de l’Allemagne, qui a obligé Angela Merkel à rendre à l’UEFA la Coupe d’Europe qu’elle avait déjà fait transférer à Berlin, tous les politiques ont également semblé pour une fois sur la même longueur d’ondes. Nicolas Dupont-Aignan a salué la victoire du football, son « sport favori après la pétanque et le tir à l’arc ». Alain Juppé n’a pas manqué de rappeler à quel point il « kiffait grave » le foot, sport avec lequel, selon lui, depuis toujours c’est « le big love ». Jean-Vincent Placé, de son côté, a posté sur Twitter une photo de lui petit sur laquelle on aperçoit son frère en train de jouer au ballon, avec ce commentaire : « Mon frère avec MON ballon : le football et moi, l’histoire d’une passion.»

 

Selon Jules Crimet, politologue, ces souvenirs pourraient bientôt en rappeler d’autres, peut-être encore plus anciens : « Avec les Jeux Olympiques, il n’est pas impossible que refassent surface chez nos politiques des souvenirs enfouis dans le subconscient, comme une affection toute particulière pour la boxe voire un amour inconsidéré pour le judo ou l’escrime. »

Mots clés : ,
Publicité
Publicité