Il quitte son école de commerce après qu’il n’a pas retrouvé la jolie fille de la brochure

101 Publié le 02/09/2016 par La Rédaction
gradyreese / Tsokur

C’est une année qui commence mal pour Théophile, jeune étudiant qui a quitté son école de commerce au bout de 24 heures parce qu’il n’a pas retrouvé la jolie fille qu’il avait vue dans la brochure. Récit.

 

« Si je suis venu dans cette école, ce n’est ni pour le prestige, ni pour l’assurance de trouver un boulot par la suite, mais uniquement dans l’espoir de sortir avec cette magnifique blonde qui me sourit sur la brochure. Ses cheveux blonds, bien peignés, ses dents si blanches, ses yeux bleus… Sans elle, j’aurais fait une année sabbatique après mon bac, comme tout le monde » souligne Théophile Davost, ému en contemplant la brochure de papier glacé.

Maintenant débarrassé de ses obligations estudiantines, Théophile a tout le temps de partir à sa recherche : « Je sais qu’elle existe, quelque part en France. Je me donne un an pour retrouver celle qui fait vibrer mon cœur ! » nous lance-t-il à l’aéroport Charles de Gaulle, sa valise entre les mains.

Vérifications faites par notre rédaction, aidée par le service communication de l’école de commerce, la jolie fille de la brochure aurait aujourd’hui 34 ans, s’appellerait Ashley et vivrait dans le Kentucky aux Etats Unis avec son mari et ses 4 enfants : « Pour des questions de droits d’image, on a interdiction d’utiliser des photos de nos élèves sur les brochures, alors on se sert dans des banques d’images américaines » nous explique un communiquant de l’école de commerce, avant d’éclater de rire lorsque nous lui apprenons que Théophile était en ce moment à sa recherche au fin fond de l’Auvergne.

Publicité
Publicité