Vendée Globe – Un skipper fait demi-tour après avoir découvert Jean-François Copé caché dans son bateau

43 Publié le 23/11/2016 par La Rédaction

Atlantique – Un navigateur du Vendée Globe, tour du monde en solitaire sans escales, a eu la désagréable surprise de découvrir un passager clandestin sur son navire. Il s’agirait vraisemblablement de Jean-François Copé. Reportage.

Le navigateur affirme avoir eu plusieurs soupçons depuis qu’il est parti. « Parfois, la nuit, j’entendais pleurer, je pensais que c’était le bruit du vent dans les voiles » raconte-t-il. Une autre fois, c’est des boîtes de raviolis, vides, découvertes sur le pont. Ou des miettes de pains au chocolat un peu partout. En fouillant un peu, le skipper découvre une cache aménagée dans le fond de sa cabine. Là dans un recoin, il surprend son passager clandestin qui n’est qu’autre que Jean-François Copé.

Selon toutes vraisemblance, l’élu de Meaux aurait embarqué dès le départ du Vendée Globe, sachant qu’il n’aurait plus aucune chance dans la Primaire. « Il m’a supplié de ne pas le jeter par dessus bord mais à cause de lui je dois faire demi-tour et je vais sans doute être éliminé » s’emporte-t-il. Dans un premier temps, M. Copé aurait affirmé se faire discret pour ne pas gêner la concentration du skipper. « Il pleure tout le temps. L’autre nuit il s’est hissé en haut du mat et il a pleuré. Il a fait peur aux baleines je crois. C’est plus possible ».

Pendant ce temps, on apprenait qu’un autre navigateur se laissait dérouter après avoir découvert François Hollande caché dans son bateau. « Il espérait se faire discret pendant six mois et remonter dans les sondages » ont expliqué les officiels de la course.

Publicité
Publicité