Le Parlement européen limite le nombre d’emplois fictifs à 3 par député

44 Publié le 14/06/2017 par La Rédaction
© Photo Claude TRUONG-NGOC
© Photo Claude TRUONG-NGOC

Lassé des polémiques sur les assistants parlementaires fantômes et autres fantaisies budgétaires, le président du Parlement a tapé du poing sur la table hier et envoyé un message fort.

 

« La gabegie, c’est terminé ». Élu en janvier dernier seulement et malgré des origines italiennes qui le prédisposent naturellement à la corruption et aux arrangements, Antonio Tajani semble déterminé à mettre fin aux affaires qui entachent la réputation du Parlement. Conscient du peu de crédit sinon d’intérêt que les Européens accordent d’ores et déjà aux institutions européennes, M. Tajani a souhaité se montrer à la fois ferme et compréhensif.

« Je réalise que pour les députés européens, comme pour leurs partis d’origine, frauder l’UE est éminemment tentant », a-t-il reconnu sans ambages devant les 751 députés réunis en session solennelle. « L’UE dispose de bien trop d’argent, les députés ne savent pas bien ce qu’ils font là, tout le monde se fiche un peu de tout… Alors, un jour, on chipe une bouteille de mousseux à la cantine et puis très vite on recrute 23 assistants parlementaires rémunérés 7000€ chacun, dont la moitié pense que Bruxelles est un restaurant de moules-frites ».

Nadine Morano n’aura droit qu’à un seul

Sans la nommer clairement, Antonio Tajani s’est notamment ému que la France, moteur de la construction européenne, se révèle la championne incontestée en la matière, avec pas moins d’une quarantaine d’emplois fictifs soupçonnés et trois procédures judiciaires en cours actuellement. Tout en concédant que « si même un pays aussi honnête et psychorigide que le Danemark le fait, c’est bien qu’il y a un souci ».

Aussi, le Bureau du Parlement Européen (BPE), organe de direction de l’institution a annoncé hier matin que le nombre d’emplois fictifs serait désormais fixé à 3 par député, et dont seulement 2 pourront être membres de la famille ou appartenir à un lobby. Interpellé sur la pusillanimité de la mesure, M. Tajani a rapidement précisé que ce nombre serait limité à 2 pour les députés français « parce qu’ils continueront de frauder de toute façon » ainsi qu’à seulement 1 pour Nadine Morano, « parce que c’est comme ça ».

Publicité

44 avis éclairés

11

pastonpère 20/06/2017

Ta mère elle joue dans Virgin Suicide l’Evangile numerique?Marre que tu nous parle de ton cul ou de tes poils , gros l’art!!

27

JP TETACLAK 14/06/2017

« Penelope, les enfants.. On part à Bruxelles. J’ai obtenu un statut de réfugié politique Hollandais »
FF

    25

    Andy Rigeable 17/06/2017

    « Chérie , les enfants, on repart au pays. On reprend la fabrique à tapas de pépé.
    Qu’ Evry et les autres ingrats se démerdent, merde quand même! »
    MV

19

piano 14/06/2017

peut-être que la règle de trois c’est pour nous faire croire qu’on peut compter dessus ?

    27

    DuckySmokeTon 15/06/2017

    La règle de Troie ? c’est pour les andouillettes … de cheval.

21

JF 14/06/2017

Mais, est-ce qu’on compte le député dans les 3 ou pas… parce que la plupart des députés font semblant de travailler. Faut préciser.

    23

    Madame Olivier 14/06/2017

    Travailler, travailler… si seulement ils accouchaient d’un truc potable. Je suis fort sceptique.

26

King Julian 14/06/2017

Et pour les députés de campagne ?

    34

    DuckySmokeTon 14/06/2017

    Ils vont entériner d’autres mesures.

      28

      Josy 14/06/2017

      Nous se matin on a enteriner le chien que mon marit il a roulé dessur en rantrant cette nuit ! Mais comme il etez pas bien gros sa a etez fassil pour le trout!!!

        28

        King Julian 15/06/2017

        Des soler poure vautre chiem.

24

Jb 14/06/2017

En tant que Digne représentant de la france qui branle rien…
(Et qui est plutot bien payé pour le faire – ou ne pas le faire ce qui revient grosso modo au meme – d ailleurs)<-détail
… je désapprouve totalement cette mesure inique et stigmatisante pour toute la communauté de ceux qui ont un poil dans la main ! D ailleurs je milite pour que la rémunération des emplois fictifs devienne non imposable : j vois pas au nom de quoi on devrait payer des impôts sur le résultat d un travail qu on ne fait pas !

22

King Julian 14/06/2017

Mon grand-père faisait déjà députés européens…c’est dégueulasse.

27

jéglisséchef 14/06/2017

Député Européen, c’est pas un emploi fictif ?

    26

    jésus cric 14/06/2017

    Ben déjà, est-ce un emploi ?

      27

      jéglisséchef 14/06/2017

      Ben ça peut. J’ai oui dire qu’ un député Médépanzani ose œuvrer.

        25

        jésus cric 14/06/2017

        Ben moi, ça m’épate !

      24

      jean bec 16/06/2017

      C’est pas pire qu’un Community Manager (voir le Gorafi de demain.)

25

Udet 14/06/2017

Y’ a député qui simule et des putes qui s’ ignorent. C’ est fictif fictif tout ça.

    24

    jéglisséchef 14/06/2017

    Simone une pute ?

    31

    Galvestone 14/06/2017

    Ne confondez pas les députés européens avec des putains euro-payées

25

Le Bar Atteint 14/06/2017

« La France….se révèle la championne incontestée »….
ON EST LES CHAMPIONS, ON EST LES CHAMPIONS, ON EST, ON EST, ON EST LES CHAMPIONS »

    27

    King Julian 14/06/2017

    Et un, et deux, et trois emplois fictifs ma-xi-mum !

27

B.Samet 14/06/2017

…Le Parlement européen limite le nombre d’emplois fictifs à 3 par député…

Oui, mais auparavant il faut définir ce qu’est un vrai emploi fictif !

    31

    B.Suret 14/06/2017

    Oui, parce que certains seraient même capables de travailler pour frauder !

      31

      Raymond 14/06/2017

      Quand on voit que Marine est obligée d’accepter un salaire, des indemnités … elle qui a tant dénoncé le cout de l’UE ! Pfff Heureusement qu’elle reverse tout pour son cher peuple nécessiteux.

    25

    jean bec 16/06/2017

    … et un “Député Européen” .Je comprends maintemant pourquoi ls sont dépités.

34

JPH 14/06/2017

Il est important de ne pas comptabiliser les partenaires sexuels parmi les emplois fictifs parce qu’il est inexact de dire qu’ils ou elles n’en branlent pas une.

29

Armelle Hamois 14/06/2017

Entendu à la radio ce matin :
-« Mélenchon critique le culte de la personnalité autour de Macron » ! Même le Gorafi n’aurait pu imaginer un tel titre ! Sur plusieurs radios, les journalistes étaient pliés en deux . Quel déconneur, ce Jean-Luc !
– « Je n’ai pas un bœuf sur la langue. » déclare Bayrou. Et cette haleine chargée, cette diction traînante, laborieuse, ça vient d’où ?

27

Chloé 14/06/2017

Du mousseux avec un moules-frites?
J’appelle la police!

    32

    Udet 14/06/2017

    Il devrait se limiter à un demi!

      27

      DuckySmokeTon 14/06/2017

      Et pour les EF qui c’est qui trinque encore, hein ??! C’est Nadine !

    34

    bec 14/06/2017

    Avec 7000 € par mois, on boit autre chose que du mousseux, ou alors on est particulièrement pervers…

      21

      Raymond 14/06/2017

      Vous n’aimez pas le vin blanc-limonade ?

        28

        bec 14/06/2017

        Non !
        Le vin, quelle que soit sa couleur, se doit de rester païen ( non baptisé, si vous préférez) !

          31

          jésus cric 14/06/2017

          Je suis surpris, j’aurais juré que vous aimiez le Champagne.

    23

    JPH 14/06/2017

    « un moules-frites ? »
    J’aurais dit un « moule-burnes » ou une « moule frite ».
    « Bruxelles est un restaurant de moules-frites ». L’auteur suggère que cette ville est un gigantesque boxon, que c’est le foutoir au parlement de l’UE, d’où les moules frites, il aurait aussi pu parler de « choucroute garnie » en tant que métaphore de partouze.

      20

      bec 14/06/2017

      « choucroute garnie », c’est quand le Parlement siège à Strasbourg…
      ( Je sais, c’est trop facile, et alors ? N’ai-je point le droit de me laisser hâler ?)

        29

        JPH 14/06/2017

        « N’ai-je point le droit de me laisser hâler ? »
        Si.
        Certes.
        Mais là tu fous le brun !

          21

          jésus cric 15/06/2017

          hâler oui, mais luia alors

        24

        jean bec 16/06/2017

        de même que “Chocolatine ” quand le Parlement européen siège à Toulouse.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *