Le CSA autorise TF1 à couper ses diffusions d’alerte-enlèvement avec de la pub

63 Publié le 26/07/2017 par La Rédaction

Après les journaux télévisés, TF1 aura donc très prochainement le droit de diffuser des pages de publicité pendant les alertes enlèvement. Une décision qui réjouit son PDG, Gilles Pélisson. Reportage.

Le CSA a donc rendu son verdict ce matin : TF1 sera autorisé à interrompre la diffusion de ses alertes enlèvement par une page de publicité. « Les alertes-enlèvement génèrent souvent des pics d’audimat, c’est donc évidemment une excellente nouvelle, même s’il faut bien avouer qu’elles se font hélas rares ces derniers temps » a confié Gilles Pélisson, avant de préciser : « L’idéal, ce serait évidemment que quelqu’un se fasse enlever prochainement, mais sans être retrouvé trop vite afin qu’on puisse diffuser un maximum de pubs ».

De multiples projets

Mais le groupe audiovisuel ne compte pas s’arrêter là. Afin d’allonger la durée de ses pages de publicité, actuellement limitées à 9 minutes, TF1 envisage également de demander l’autorisation de les couper par une autre page de publicité. Et ce n’est pas tout : Fort de ses succès récents, la chaîne aurait d’ores et déjà transmis une nouvelle demande au CSA afin de pouvoir diffuser de la pub pendant ses flash spécial attentats, « un créneau d’avenir » selon Martin Bouygues, administrateur du groupe.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité