Doggy-bag : il repart avec l’intégralité du buffet à volonté du Flunch

42 Publié le 07/08/2017 par La Rédaction
By stacy - Flickr: flunch..., CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18912613

C’est un beau cafouillage auquel ont assisté les clients d’un restaurant Flunch : en demandant un doggy-bag, un client a pu repartir avec l’intégralité du buffet à volonté.

« Notre client a touché les limites du système du buffet à volonté. En général les clients mangent des plus petites doses que ce qu’on leur sert dans les plats classiques, et on en sort gagnant. Mais, aussi fou que cela puisse paraître, jamais personne ne nous avait encore demandé de doggy-bag dans la formule à volonté » soupire un employé du Flunch, situé en banlieue rennaise, qui a assisté impuissant à ce qu’il qualifie de « braquage légal ».

Le bénéficiaire, qui a préféré rester anonyme, est très fier de son coup. C’est hilare qu’il nous compte sa folle soirée : « C’était le soir de l’anniversaire de ma petite copine du moment que j’avais envie de quitter. Du coup je l’ai emmené au Flunch histoire de bien lui faire comprendre qu’elle ne comptait pas pour moi. Mieux, pour accentuer le peu d’intérêt que je lui portais j’ai proposé qu’on prenne le menu buffet à volonté qui est beaucoup moins cher. Elle a compris assez rapidement mon manège, s’est énervé et filée hors du Flunch. Pour ne pas perdre mon repas j’ai demandé un doggy-bag, et là… JACKPOT ! »

Thomas Lesvenan, 56 ans, était présent ce soir-là, et n’en revient toujours pas : « « C’était surréaliste de voir tous ces employés médusés remplir le coffre de voiture du jeune homme avec autant de bacs de ratatouille, de hachis parmentier et de piémontaise. En plus, j’adore manger ici, je suis leur plus fidèle client, je trouve la nourriture excellente… En fait, j’étais un peu jaloux » termine-t-il en déposant une petite assiette de carottes râpées sur son plateau Flunch.

Publicité
Publicité