Wenger tente de retenir Alexis Sanchez en s’accrochant au train d’atterrissage de l’avion le conduisant à Manchester

23 Publié le 24/01/2018 par La Rédaction
By http://www.postproduktie.nl, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2881409

Jusqu’au dernier moment, l’entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger, aura tout essayé pour retenir sa vedette chilienne. Pour preuve, ce moment à la fois gênant et invraisemblable qui s’est déroulé ce matin à l’aéroport de Heathrow, dans la banlieue de Londres.

Un véritable épisode de “Mission : Impossible” a eu lieu devant les bagagistes qui chargeaient un avion à destination d’Edimbourg  » on a vu un type débarquer au volant d’une motocross noire, tout de noir vêtu également, et poursuivi par plusieurs voitures de police. «  déclare Souleymane, qui travaille à l’aéroport. En effet, ce matin, un motard mystérieux a réussi à semer la police de l’aéroport avant de se diriger tout droit vers un jet qui devait conduire Alexis Sanchez dans son nouveau club de Manchester.

Le Chilien, alors qu’il était encore sur la passerelle, prêt à embarquer, a aperçu au loin une moto qui fonçait dans sa direction.  » C’est lui. C’est Arsène. Il faut décoller, tout de suite !! Maintenant !! «  aurait déclaré l’ancien joueur du Barça, avant d’allumer une grande trace de kérosène afin de former une gigantesque barrière de feu entre son ancien entraîneur et l’avion. Mais le coach alsacien, bien décidé à ne pas perdre son meilleur élément offensif, traverse sans broncher.

Les vêtements en flamme, « coach Wenger «  serait arrivé au niveau de l’avion et aurait ouvert sa visière puis aurait brandi un papier dans sa main droite :  » Alexis, j’ai un nouveau contrat pour toi, on va recruter au prochain mercato, promis, je vais arrêter d’acheter des Français moyens, je peux pas te laisser partir, je vais devoir mettre Giroud devant. Tu comprends ?!!! «  aurait hurlé l’Alsacien lancé à pleine vitesse. Mais l’avion a alors commencé à décoller, et dans un geste désespéré, l’entraîneur alsacien se serait accroché au train d’atterrissage. Heureusement pour lui, la vitesse l’aurait obligé à lâcher très rapidement et Arsène aurait été projeté sur la piste avant de rouler sur une dizaine de mètres.

Ses rêves de remporter quelque chose cette année viennent encore de s’envoler.

Publicité
Publicité