Les entreprises chinoises veulent réduire de 50 % les émissions de CO2 après la fin du monde

49 Publié le 20/03/2018 par La Rédaction
Crédits :Wenjie Dong

Bonne nouvelle pour Dame Nature. Alors que Pékin constatait récemment que 70 % des sociétés chinoises continuaient de frauder la nouvelle réglementation environnementale, les patrons des grandes sociétés chinoises, pointées du doigt par l’opinion publique, ont enfin décidé de se mobiliser.

Une annonce qui fait suite à une longue prise de conscience de la part des industriels « On n’a pas envie que la planète meure, mais notre marge ne doit pas être réduite pour autant alors nous avons trouvé ce compromis. Une fois l’arrivée de la fin du monde, nous nous engageons à réduire de 50 % les émissions de CO2. Seulement de moitié, évidemment, car il restera encore des choses à exploiter dans le chaos »

Cela n’empêche pas certaines mauvaises langues de prétendre que les industriels devraient plutôt tenter d’empêcher la fin du monde en premier lieu. Une formule qui ne semble pas satisfaire les intéressés « on sera plus là, on s’en fiche ! Et puis ils ne sont jamais contents. Ils veulent quoi ? Que je perde de l’argent puis que je roule en Jaguar comme un pauvre et que je vende mon Aston Martin pour la planète ? » s’interroge Li Xao Ping

Autre bonne nouvelle pour l’écologie : cette mesure historique pourrait donner un grand bol d’air aux espèces qui auront survécu à l’Apocalypse. A savoir les cafards et les riches, qui peuvent parfois être une seule et même personne.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité