Définitivement écoeuré par les raclettes, il décide de préparer une gigantesque fondue

44 Publié le 26/03/2018 par La Rédaction
Crédits :margouillatphotos

Même si l’hiver touche à sa fin, la douceur printanière tarde à venir sur l’Hexagone. Pour Damien, 28 ans, c’est l’occasion de tourner la page. Fini la raclette : place à la fondue !

« C’est peut-être un peu psychologique, j’ai trouvé l’hiver très long et j’ai envie de passer à autre chose » admet Damien avant d’ajouter « Mais c’est aussi que je ne supporte plus la raclette, j’en ai trop mangé. Et il faut avouer que c’est quand même assez gras et que l’odeur n’est pas évidente à dissiper » explique-t-il en faisant revenir plusieurs gousses d’ail dans de l’huile avant de les verser dans un gigantesque plat de fromage fondu comprenant du Comté, du beaufort, de l’emmental, du vin blanc et un peu de kirsch.

 

« L’autre problème de la raclette est que ça donne extrêmement soif, et en général on ne l’accompagne pas avec de l’eau » précise-t-il tout en débouchant plusieurs bouteilles de vin. « D’une manière générale, j’ai tendance à me méfier des addictions » poursuit le natif de Saint-Dizier (52) qui n’a pas hésité, il y a trois ans, à arrêter définitivement de consommer des pistaches pour se consacrer exclusivement aux cacahuètes.

La raclette n’est pas la seule habitude hivernale dont Damien veut se débarrasser « Ces derniers temps, j’ai eu tendance à rester cloîtré dans ma chambre sur mon ordi », explique-t-il. Mais selon lui, c’est désormais de l’histoire ancienne : « C’est décidé, je vais passer plus de temps au salon à me détendre devant des séries ! ».

Publicité
Publicité