L’Etat français envisage de vous privatiser avant la fin de l’année

53 Publié le 12/04/2018 par La Rédaction
© aristotoo

L’idée d’une privatisation de chaque Français est venue comme une évidence à Emmanuel Macron lors de son dernier week-end avec Pierre Gattaz dans la résidence de la Lanterne à Versailles.

La mesure, encore gardée secrète par le président de la République, devrait voir le jour en Septembre prochain et faire apparaître des hommes-sandwich un peu partout dans les rues de l’Hexagone. En effet, une grande entreprise va pouvoir acheter l’identité d’un Français à l’Etat et en faire ce que bon lui semble. Selon un proche du pouvoir, le président trouve que les Français sont beaucoup trop libres de penser et d’agir et que cela est dangereux pour la stabilité du pays. De plus, la vente du peuple devrait rapporter plusieurs milliards d’euros à l’Etat.

“Monsieur Paul Durand deviendra Monsieur Peugeot 508 TDI”

Un Français racheté par une société privée signera donc un contrat de cession d’identité .Carlos Tavares, patron de Peugeot, ne cache pas sa joie à l’idée de commencer ce projet : “C’est formidable! Les Français vont enfin servir à quelque chose ! Chez nous, par exemple, Monsieur Paul Durand deviendra Monsieur Peugeot 508 TDI ! Avouez que ça a quand même plus de classe ! ”.

Reste à savoir si le gouvernement mettra des limites à la privatisation de son peuple. Rien n’est moins sûr, car du côté de Matignon on parle de privatisation à hauteur de 99 % de la population. Le but étant de garder uniquement la crème de la crème du Français, soit les 1 % gagnant plus de 8000 euros par mois, qui eux, resteront totalement libres de leurs faits et gestes . Selon les dernières rumeurs, le prix d’un Français de base serait proposé à l’introduction en bourse à 533 Euros.

Publicité
Publicité

53 avis éclairés

15

01010 06/05/2018

Si l’on privatisait les francais dans les minutes qui suivent on aurait un crash boursier.

17

Rainbowarrior 13/04/2018

Buy me ! I’m famous…

19

jéglisséchef 13/04/2018

Bon, si vous faite le calcul, chacun de nous est déjà endetté à hauteur de 30 000 euros par tête de pipe.
Alors avant de nous privatiser , le pépère, va falloir qu’il renfloue sec, sinon on va être invendables.

14

bec 13/04/2018

Hi-Yo, c’est l’écho !
L’ami F’Murr est parti dans les nuages à la poursuite des pères Noël en Solex…
Triste !

    17

    Klitisse Woude 13/04/2018

    Bèèèèèèh
    Il aurait pu attendre un peu.
    Si c’était possible j’aurais bien échangé 4 jaunis à Lidl contre un Higelin et un F’Murr.
    Mais ce n’est pas négociable.

      16

      Le bongroin 13/04/2018

      Lidl des jeûnes va en entrainer encore combien dans sa chute ?! pfff

    17

    DuckySmokeTon 13/04/2018

    RIP.
    Annaelle, Bobinette, Calculette, Clopinette, Mobylette et cie se sont fait une teinture noire.

    18

    Maître Folace 13/04/2018

    Le génie des alpages nous manque déjà.

18

Calamité Jeanne 13/04/2018

Il prend des risques, l’Etat là ! Avec tous nos vices cachés, ça sent l’annulation de la vente à plein nez avec dommages et intérêts.

18

Andy Rigeable 12/04/2018

« Selon les dernières rumeurs, le prix d’un Français de base serait proposé à l’introduction en bourse à 533 Euros. »
Achetez moi, et je vous coule l’action vite fait bien fait, juste après avoir acheté ma part au plus bas, et l’avoir revendue juste avant mon gros coup d’pute…

    15

    Andy Rigeable 12/04/2018

    Ui, on doit etre deux ou trois à avoir vu la manip’…

    18

    Rainbowarrior 13/04/2018

    Hi hi ! C’est la valeur de la première introduction. Après c’est moins. Forcément. Ne jamais sous-estimer la valeur de sa première fois. Jamais !

14

Klitisse Woude 12/04/2018

En marche vers le passé.
L’ensemble du petit peuple remis en servage, vendu comme bestiaux. Les plus stimulants d’entre eux auront la chance de devenir des objets sexuels, les moins intéressants pourront servir de garage à vélo en présentant au ciel leur cul dénudé.
Enfin le retour à « l’ordre naturel » !
Les esclaves sont invités à se rappeler que si leur propriétaire meurt et l’un d’eux est soupçonné d’avoir tué son bon maître, c’est toute la maisonnée d’esclave qui est crucifiée devant la maison en deuil.

20

Ravaillac 12/04/2018

A force qu’on est privé de tout fallait s’y attendre

24

Lou Fauque 12/04/2018

La privatisation me fait peur : je vais devoir passer à l’action !

(F.Aignant)

    20

    Paul Hémique 12/04/2018

    Oui mais ce n’est pas… une obligation !

    (Rothschild)

      19

      B.Samet 12/04/2018

      Même si l’action n’est pas une obligation, au final les deux… seront « imposées ».

      Bercy

        18

        DuckySmokeTon 12/04/2018

        D’autant qu’à terme ça va dériver et on ne sera pas comptant.
        (L’AMF)

21

JB 12/04/2018

(Au passage 533 €, pour ce que je trime, c’est pas cher payé)

    15

    Calamité Jeanne 13/04/2018

    En revanche, pour une bonne à rien de feignasse de fonctionnaire comme moi, c’est beaucoup, beaucoup trop. Perso, je ne miserais pas un kopek sur moi, trop mauvaise affaire, ça vaut rien à la revente, ça !

16

JB 12/04/2018

Perso, j’en connais qui n’accepteraient pas aussi facilement d’être introduites (en bourse).
Ou alors, seulement après un bon resto (et beaucoup beaucoup de vin).

    19

    chamoulaud 12/04/2018

    Pour l’introduction sera t-il possible de choisir ses bourses…..?

    12

    Calamité Jeanne 13/04/2018

    Ah bon ? J’aurais plutôt pensé que ce seraient les porteurs de bourse qui auraient des choses à craindre !

      15

      Rainbowarrior 13/04/2018

      Pas en ce monde, seul Harvey W. est taggé. Aucun autre. Plus ça change plus c’est la même chose.
      #bandedecon.ne.s

11

Un lecteur 12/04/2018

Mais quid des bipolaires, schizophrènes, maniacodeps qui sont deux dans leurs têtes ? Moi je suis pour qu’on multiplie par deux le cours de leur intro en bourse si cela vous agrèe.

24

DuckySmokeTon 12/04/2018

L’idée de Tavares est à creuser.
Brizitte McRond deviendrait Mme Ford Cougar.

19

jéglisséchef 12/04/2018

Si vou plé, vous pouvié pas attendre que ji sois nationalizi avan de me privatisi ?

    16

    Ravaillac 13/04/2018

    Non on ne peut attendre que vous deveniez nazi

14

Philap 12/04/2018

ça ira, ça ira , ça ira, tous les Pierre Gattaz à la Lanterne…..

14

YUM 12/04/2018

C’est censée être drôle ou… ? Quel intérêt d’écrire des conneries quand on peut écrire des choses intéressantes?!

23

Pie VII, à Rome 12/04/2018

Pas de quoi fouetter un chat. ON ne fait là que généraliser ce que Facebook et google font déjà, et tous leurs abonnés abandonnent sans sourciller leur droit à l’image, à la privauté des correspondances, et à la taille de leurs caleçons.
.
Alors si on peut réduire le déficit avec un impôt là dessus, on ne va pas trop chipoter pour les quelques ahuris qui défendent la maîtrise des données.

13

chamoulaud 12/04/2018

En cas de privatisation ,est-ce qu’on sera privé de vie privée

    17

    Pie VII, à Rome 12/04/2018

    Demande à Mark Zuckerberg.

      17

      chamoulaud 12/04/2018

      Tu as son numéro de ligne privée…?

28

P.Ysbas 12/04/2018

En cas de changement de gouvernement pourrions nous être nationalisés ?

16

S.Ange 12/04/2018

Quand on sera tous privatisés, y aura-t-il encore une distinction entre les parties privatives et les parties communes ?

21

D.Janté 12/04/2018

Les preum’s seront les premiers…privatisés !

    17

    DuckySmokeTon 12/04/2018

    Sauf G.T. qui émarge bien au-delà des 8000 boules/mois

      14

      Ravaillac 13/04/2018

      Gagne petit mange merde pue la sueur

19

Julio 12/04/2018

It’s a private joke ?

15

chamoulaud 12/04/2018

Pour l’introduction ça sera le même tarif pour un homme et une femme?Je voudrai pas me faire enc….

    13

    Rainbowarrior 13/04/2018

    Je ne vois pas le rapport…

14

Z' Boub 12/04/2018

Pour ma part, je préférerai tous vous laisser passer devant, je ne suis pas du tout pressé d’être privatisé.
Je suis pas le troiz’, passez tous devant !

    18

    Le bongroin 13/04/2018

    Preum’s et demi

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *