Incapable de trouver la sortie à temps, un groupe de cinq personnes meurt enfermé dans un Escape Game

62 Publié le 05/10/2018 par La Rédaction
Crédits :allanswart

C’est un drame sans précédent qui s’est déroulé vendredi dernier dans un Escape Game de Bordeaux. Alors qu’elle cherchait depuis plusieurs heures la solution de l’énigme Contagion, une équipe de cinq personnes venue dans le cadre d’un séminaire d’entreprise a été abandonnée plusieurs jours par le personnel de l’établissement, impatient de partir en weekend. Un oubli qui s’est soldé par la mort tragique de tous les participants. Reportage.

Il est 18h30 Vendredi lorsque Guirrec, le Jeune, directeur de « X Dimension », un Escape Game bordelais, congédie son personnel et ferme son établissement. « On était tous très excité, très pressé. On allait prendre l’apéro… », se souvient-il avec amertume. Malheureusement dans sa précipitation, le manager ne réalise pas qu’il a oublié, dans l’un des studios, une équipe de cinq personne occupée à rechercher la solution de « Contagion », un scénario qui plonge les participants dans un Paris post-apocalyptique ravagé par une épidémie.« J’étais persuadé que quelqu’un avait pensé à vérifier cette pièce. Mais non… »

La suite, on la connaît par les caméras de sécurité de l’établissement. Pendant plusieurs heures, les cinq membres de l’équipe continuent leur partie avec entrain en inspectant chaque recoin de la pièce, à la recherche de la solution. Ce n’est que quelques heures après qu’ils commencent à s’interroger et à se demander pourquoi personne ne vient les aider. « Ils ont vite compris que quelque chose ne tournait pas rond. On le voit bien quand le capitaine d’équipe essaie de défoncer la porte avec une commode »

Une énigme trop difficile ?

S’il reconnaît qu’il a fait preuve d’étourderie, le directeur estime cependant que rien de tout cela ne serait arrivé si l’équipe avait choisi une énigme plus facile. « Contagion est une énigme très difficile. Normalement seuls les joueurs experts s’y aventurent. J’ai voulu les prévenir mais ils n’ont rien voulu entendre… »

Autre argument avancé : l’absence des équipes de sécurité supposés venir le weekend qui étaient, hélas, elles même parties pour aller disputer une partie d’Escape Game.

Publicité
Publicité