Mattel sort une poupée « neutre » sans formes, ni sexe, ni cheveux, ni couleur, ni origines sociales

48 Publié le 26/11/2018 par La Rédaction
pixabay

La nouvelle poupée sera de couleur grise pour ne suggérer aucune origine géographique, raciale ou ethnique particulière.

 

Fini, les Action Man bodybuildés et les Barbie ultra-féminisées ? Le fabricant américain Mattel a sorti hier ce que d’aucuns présentent comme la « poupée du futur ». Même si la marque se défend du terme : « le mot ‘poupée’ renvoie à une symbolique féminisante et pernicieusement machiste », explique Marc Quata, directeur des ventes chez Mattel France. « Nous préférons le terme médian de ‘figurine’, plus ‘gender neutral’ ».

À quoi ressemble donc cette fameuse « figurine » ? À pas grand-chose selon beaucoup de parents. Il s’agit d’un figurine de 11cm de haut, de couleur grise pour ne suggérer aucune origine géographique, raciale ou ethnique particulière. Elle ne comporte aucune forme non plus, ni seins, hanches, fesses ou muscles et encore moins d’organes génitaux permettant de déterminer le sexe, car « les deux sont égaux et il convient de pouvoir laisser l’enfant projeter sur le jouet ses propres choix et questionnements ».

Commercialisée sous le nom de « figurine #317 », pour ne rien suggérer

La figurine ne comporte aucun cheveux non plus, considérés comme « un marqueur sexuel et genré trop évident ». Les traits faciaux ont également été gommés dans cette même volonté de ne pas influencer l’enfant, laissé libre et même encouragé à dessiner lui-même le visage du personnage de ses rêves, voire à le faire changer au gré de ses orientations et des ses ambivalences.

La figurine, non baptisée pour ne rien suggérer, sera simplement commercialisée sous le nom de « figurine #317 ». À un revendeur lyonnais qui s’était ému de la pauvreté de l’article, Mattel a répondu que le jouet était volontairement fourni sans accessoires ni scénario ou histoire, afin de ne pas prédéterminer son usage par l’enfant et in fine sa vision du monde : « chacun est libre d’en faire un père au foyer, une grande cheffe d’entreprise, un chômeur ou une Présidente de la République ».

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité