Il regrette d’avoir choisi la contrebasse au moment d’entrer dans la ligne 13 à 8 heures du matin

0 Publié le 07/06/2019 par La Rédaction
Par 8508PA — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3564872

La condition de musicien n’est pas toujours évidente, Stan, contrebassiste de profession l’a à nouveau réalisé hier matin.

Lorsque Stan avait 10 ans, il n’avait sûrement pas anticipé qu’un jour il allait devoir rentrer avec sa contrebasse dans une rame bondée “Je me suis toujours foutu de la gueule des gens qui faisaient du triangle, aujourd’hui je regrette” nous confie le jeune homme compressé entre son instrument et la barre du milieu de la rame.

Aujourd’hui encore Stan ne peut s’empêcher de se remémorer ce jour où il a jeté son dévolue sur cet énorme instrument. “Je faisais un peu de violon alto puis j’ai testé le violoncelle. Je trouvais ça cool, ça en imposait, ça faisait bonhomme. Et là je me suis dis, je veux un truc encore plus viril pour impressionner les meufs du conservatoire : du coup, bah la contrebasse. Quel connard ! ” Nous dit il trempé de sueur alors qu’il tente tant bien que mal de gravir les escalators en panne.

A l’époque, Stan ne se doute pas qu’il va devenir un grand spécialiste de l’instrument. Et d’ailleurs, pour lui, tout se passe comme dans un rêve jusqu’à ce fameux jour où il déménage pour habiter à côté de la mairie de Clichy. “J’avais une audition à 8 h 30 du matin, je me suis dirigé vers la ligne 13 naïvement, puis la porte du métro s’est ouverte et là j’ai compris mon erreur.” nous confie celui qui vient de se déplacer deux vertèbres en portant son instrument sur sa tête pour éviter la cohue

Publicité
Publicité